comprendre-facilement.fr
Tests de l'état mental
Santé

Tests de l’état mental : définition, cause, symptômes, traitement

Les tests de l’état mental sont ceux pratiqués pour tester la fonction cognitive d’une personne. Ils peuvent être administrés par divers types de soignants (médecins, auxiliaires médicaux, personnels infirmiers). Un psychologue peut réaliser un test plus approfondi.

Les tests de l’état mental prennent en compte votre apparence, votre sens de l’orientation, votre capacité d’attention, votre mémoire, vos compétences langagières et vos capacités de jugement. Les tests de l’état mental sont également appelés examens de l’état mental ou tests neurocognitifs.

Motifs des tests

Motifs des tests

Les tests de l’état mental sont conçus pour faciliter le diagnostic des maladies mentales ou des pathologies affectant le cerveau. Les tests de l’état mental peuvent permettre de diagnostiquer :

  • la maladie d’Alzheimer ;
  • le trouble déficitaire de l’attention (TDA) ;
  • le trouble bipolaire ;
  • la démence ;
  • le traumatisme crânien ;
  • une personnalité histrionique ;
  • le retard mental ;
  • les troubles mentaux organiques ; ce terme est utilisé pour décrire une fonction mentale diminuée imputable à une pathologie autre qu’une maladie psychiatrique ;
  • la schizophrénie ;
  • un accident vasculaire cérébral ;
  • un accident ischémique transitoire (AIT) (mini-accident vasculaire cérébral dont la durée n’excède pas quelques minutes).

Intervention

Le principal type de test de l’état mental utilisé est le mini-examen de l’état mental (MMSE), également appelé test de Folstein. Pour ce test, l’examinateur étudiera votre apparence, votre sens de l’orientation, votre capacité d’attention, votre mémoire, vos compétences langagières et vos capacités de jugement.

Apparence

L’examinateur se demandera si votre apparence correspond à votre âge. Il recherchera également des caractéristiques associées à certaines pathologies, tels que des yeux en amende associés à la trisomie 21. L’examinateur s’efforce de déterminer si votre apparence est soignée. Il appréciera le caractère adéquat de votre tenue au regard de la situation et de la météo.

L’examinateur étudiera les indices lui permettant de déterminer dans quelle mesure vous êtes à l’aise dans des situations sociales. Il observera votre langage corporel. Il étudiera des mouvements caractéristiques de certaines pathologies, tels que des gestes excessifs et des contractions musculaires. Il observera vos contacts oculaires Il recherchera un contact oculaire excessif ou minimal.

Orientation

Votre sens de l’orientation par rapport au temps, au lieu et aux personnes sera testé. Une orientation anormale peut indiquer la consommation d’alcool ou de drogue, un traumatisme crânien, un déficit nutritionnel ou des troubles mentaux organiques.

Pour tester votre sens de l’orientation, l’examinateur va vous poser des questions. Il pourra vous demander votre nom et votre âge. Il pourra également vous interroger sur votre travail ou l’endroit où vous vivez. Il peut vous être demandé où vous vous trouvez, la date du jour et la saison.

Attention

Votre attention sera testée, afin que l’examinateur soit en mesure de déterminer si vous êtes capable d’achever vos pensées et de régler des problèmes, où si vous êtes facilement distrait(e). Une capacité d’attention anormale peut révéler un trouble déficitaire de l’attention (TDA), un trouble de la personnalité ou un état schizophrénique.

L’examinateur pourra vous demander de compter à rebours à partir d’un certain chiffre ou d’épeler un mot bref à l’endroit et à l’envers. Il pourra également vous être demandé de vous conformer à des instructions verbales.

Mémoire

Vos mémoires récentes et à long terme seront toutes deux testées. Une perte de mémoire récente indique d’ordinaire un problème médical, tandis qu’une perte de mémoire à long terme peut être indicatrice de démence. L’examinateur vous posera des questions sur l’actualité et vous demandera qui est président. Il pourra également vous interroger au sujet d’événements récents de votre existence, tels qu’un récent déplacement.

Pour tester votre mémoire, l’examinateur prononcera trois mots. Au bout de quelques minutes, il vous demandera de les lui répéter. L’examinateur testera également votre mémoire à long terme en vous posant des questions sur votre enfance et votre scolarité.

Langage

Un test linguistique sera utilisé uniquement lorsqu’il est nécessaire de déterminer si le sujet est, ou non, analphabète. Lorsque la personne examinée n’a jamais su lire ou écrire, il est important d’en informer l’examinateur. Les tests de langage visent à apprécier les compétences en matière de lecture et d’écriture, ainsi que de compréhension des mots. Des résultats anormaux à un test de langage peuvent être indicatifs d’une démence, d’un traumatisme crânien, d’un accident vasculaire cérébral ou d’un accident ischémique transitoire (AIT).

Pour un test de langue, il peut vous être demandé de rédiger une phrase complète ou de rédiger une explication écrite. L’examinateur vous demandera également de nommer certains objets courants se trouvant dans la pièce (stylo, table, etc.). Il peut également vous demander autant de mots que vous pouvez commençant par une lettre déterminée ou relevant d’une catégorie spécifique (type d’aliments ou d’animaux, etc.).

Jugement

Le test de la capacité de jugement est destiné à apprécier votre capacité à régler les problèmes, ainsi que votre aptitude à prendre des décisions acceptables. Une capacité de jugement anormale peut être indicatrice d’un état schizophrénique, d’un retard mental ou de troubles mentaux organiques.

Il peut vous être demandé de dessiner un réveil indiquant une heure donnée. Il peut vous être demandé ce que vous feriez dans diverses situations que vous pouvez rencontrer dans la vie courante. Il pourra ainsi vous être demandé ce que vous feriez si vous vous trouviez dans un magasin et souhaitiez quelque chose, ou si vous trouviez par terre le portefeuille de quelqu’un d’autre.

Préparation

Le niveau d’études et la maîtrise de la langue par l’intéressé peuvent avoir une incidence sur le résultat de son mini-examen de l’état mental (MMSE). Lorsque la langue locale n’est pas votre langue maternelle, il est important que vous en informiez votre médecin. Décrivez-lui également sommairement vos études, en lui indiquant, par exemple, si vous êtes titulaire d’un diplôme universitaire ou avez achevé vos études secondaires.

Suivi

Votre médecin s’entretiendra des résultats du test avec vous et/ou votre conjoint ou un membre de votre famille. Si le test vous a été administré après une lésion, votre médecin vous l’administrera probablement à nouveau plus tard pour évaluer vos progrès.

A lire aussi

La vitamine C : l’un des actifs incontournables pour être en bonne santé 

Tambi

CBD et sommeil : les axes pour comprendre comment agit cette substance

administrateur

Rhinoplastie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pourquoi se doter d’un logiciel de suivi des heures de délégation CSE ?

Emmanuel

LPZ Formation : un organisme spécialisé dans la formation en santé et sécurité au travail

Emmanuel

Intolérance à la chaleur : définition, cause, symptômes, traitement

Irene