comprendre-facilement.fr
Brûlure au premier degré
Santé

Sang dans le sperme : définition, cause, symptômes, traitement

Pour beaucoup d’hommes, le fait de constater la présence de sang dans son sperme peut s’avérer à la fois effarant et déconcertant. Fort heureusement, ce cas de figure ne signale que rarement un problème grave, en particulier chez les hommes de moins de 40 ans. La présence de sang dans le sperme (autrement désignée hématospermie ou hémospermie ), n’est généralement pas de longue durée, et il n’est pas rare que des hommes en fassent le constat au moins une fois au cours de leur vie.

Symptômes

La quantité de sang dans le sperme peut varier d’une petite goutte à un volume suffisant pour donner à votre sperme l’aspect du sang. La quantité de sang dans le sperme va dépendre de la cause de votre saignement. En plus d’avoir du sang dans le sperme, vous allez éventuellement éprouver :

  • une douleur à l’éjaculation ;
  • des douleurs à la miction ;
  • une sensibilité ou enflure au niveau du scrotum ;
  • une sensibilité dans la région de l’aine ;
  • une douleur dans le bas du dos ;
  • constater la présence de sang dans vos urines.

Causes

Le sperme traverse une série de tubes avant d’atteindre l’urètre au moment de l’éjaculation. Une quantité de choses peut faire que les vaisseaux sanguins qui jalonnent ce parcours se rompent et laissent s’échapper du sang dans le sperme.

Dans de nombreux cas, la cause exacte de la présence de sang dans le sperme n’est jamais déterminée. Selon la Harvard Medical School, la plupart des cas d’hémospermie (ou sang dans le sperme) ne sont pas graves et peuvent être attribués à six causes : inflammation/infection, obstruction, tumeurs, anomalies vasculaires, facteurs systémiques, ou interventions traumatiques/médicales. (Harvard)

Inflammation et infection

L’inflammation des vésicules séminales est une cause courante d’hémospermie. En somme, toute inflammation ou infection d’une glande, d’un canal, tube ou organe impliqué dans l’appareil génito-urinaire masculin est susceptible d’entraîner la présence de sang dans le sperme. Il s’agit notamment de prostatite (inflammation de la prostate), épididymite (inflammation de l’épididyme) et urétrite (inflammation de l’urètre). L’inflammation peut également être due à une irritation provoquée par des calculs de la prostate, des vésicules séminales, de la vessie ou de l’urètre.

Une infection sexuellement transmissible (clamydiae, gonorrhée ou herpès, par exemple) peut également entraîner une hématospermie. Des infections dues à des virus, bactéries ou champignons peuvent aussi conduire à cette condition.

Obstruction

Si des canaux tels que le canal éjaculateur sont bloqués, les vaisseaux sanguins peuvent se dilater et se rompre. Si votre prostate est hypertrophiée, elle peut exercer une pression sur l’urètre, ce qui peut entraîner une hématospermie.

Tumeurs

Des polypes bénins, ou des tumeurs malignes dans la prostate, les testicules, l’épididyme, ou les vésicules séminales peuvent provoquer la présence de sang dans le sperme.

Anomalies vasculaires

Des anomalies vasculaires dans l’appareil génito-urinaire masculin peuvent expliquer la présence du sang que vous avez constatée dans votre sperme.

Facteurs systémiques

Des conditions affectant votre corps tout entier peuvent faire en sorte que vous ayez du sang dans vos urines. Il s’agit notamment d’hypertension (pression sanguine élevée), hémophilie, leucémie, et pathologie hépatique chronique.

Interventions traumatiques/Médicales

Un traumatisme physique, par exemple le fait de recevoir un coup dans les testicules pendant une activité sportive, peut entraîner une présence de sang dans le sperme. Le traumatisme peut entraîner une fuite des vaisseaux sanguins, le sang quittant le corps via le sperme. Une intervention médicale telle qu’un examen de la prostate ou une biopsie, ou encore une vasectomie, peuvent entraîner la présence de sang dans le sperme.

Consulter un médecin

Consulter un médecin

Les hommes de 40 ans et plus présentent un risque plus élevé de développer des maladies telles qu’un cancer de la prostate. De ce fait, il est conseillé de consulter un médecin chaque fois que vous constatez une présence de sang dans votre sperme. Votre médecin voudra vérifier la cause de cette présence de sang dès que possible.

Si vous avez moins de 40 ans

Si vous avez moins de 40 ans et ne présentez aucun symptôme en dehors de la présence de sang dans votre sperme, attendez pour voir si ce sang s’élimine tout seul. Si votre sperme continue de présenter du sang et que vous commencez à éprouver d’autres symptômes, comme par exemple une douleur ou de la fièvre, prenez rendez-vous chez votre médecin. Il ou elle pourra procéder à un examen de la prostate ou à une analyse de sperme ou d’urine afin de déterminer la provenance de ce sang.

Traitement

Selon la cause de votre hématospermie, vous serez éventuellement en mesure d’assurer votre propre traitement chez vous. Si la cause sous-jacente nécessite un traitement médical, votre médecin déterminera le traitement à adopter.

Traitement à domicile

Si vous avez du sang dans le sperme à la suite d’un traumatisme, un simple repos et le fait de laisser le temps à votre corps de guérir pourra suffire. Si vous présentez également un gonflement au niveau de l’aine, vous pouvez appliquer de la glace dans cette zone. Surveillez vos symptômes et consultez un médecin s’ils s’aggravent.

Traitement médical

Si votre hématospermie est due à une infection, votre médecin va probablement vous prescrire des antibiotiques. Si l’hématospermie est due à un blocage des voies génito-urinaire, une intervention chirurgicale pourra s’avérer nécessaire. Si le blocage est dû à un calcul, ce dernier pourra devoir être extrait dans le cadre d’une intervention chirurgicale.

Si la présence de sang dans le sperme est due à un cancer, votre médecin souhaitera probablement vous renvoyer vers un spécialiste (oncologue) qui déterminera le protocole à adopter pour traiter votre cancer.

Aussi effrayante et perturbante que puisse être la présence de sang dans le sperme, il est important de ne pas oublier que dans la plupart des cas ce n’est pas le signe d’une condition grave.

A lire aussi

Comment devenir naturopathe ?

Emmanuel

Virilisation ou masculinisation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Une alimentation saine pour les seniors

Irene

Symptômes de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vésicules : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications après un AVC : définition, cause, symptômes, traitement

Irene