comprendre-facilement.fr
démence
Santé

Symptômes de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

D’après l’Institut national des troubles neurologiques et des AVC (National Institute of Neurological Disorders and Stroke – NINDS) des Instituts nationaux de la santé (National Institutes of Health – NIH), la démence peut être catégorisée de nombreuses façons différentes. Ces catégories sont conçues pour y regrouper des troubles ayant des points communs, par exemple s’ils sont progressifs et les parties du cerveau qui sont affectées.

Cependant, certains types de démences chevauchent plusieurs catégories différentes ; p. ex., la maladie d’Alzheimer est considérée à la fois comme une démence progressive et une démence corticale. Voici quelques-unes des catégories les plus fréquemment utilisées ainsi que les symptômes qui leur sont associés :

Démence corticale

Ce nom fait référence à une maladie qui affecte essentiellement le cortex (couche externe) du cerveau – qui contient de nombreux neuronnes (cellules du cerveau). Les démences corticales ont tendance à causer des problèmes avec la mémoire, le langage, le raisonnement et le comportement social.

Démence sous-corticale

Cette démence affecte des parties du cerveau situées en dessous du cortex. La démence sous-corticale a tendance à causer des changements dans les émotions et le mouvement, en plus des problèmes de mémoire.

Démence progressive

Comme son nom l’implique, il s’agit d’une démence qui empire avec le temps, réduisant graduellement les capacités cognitives (comme la perte de capacités à réfléchir, à se souvenir et à raisonner).

Démence primaire

C’est une démence qui ne résulte pas d’une autre maladie.

Démence secondaire

C’est une démence qui résulte d’une maladie ou d’une blessure physique (le plus souvent une blessure à la tête).

De plus, même dans un diagnostic donné de démence, il existe des variations afférentes aux symptômes qui deviennent apparents, s’ils le deviennent et dans quelle mesure. Par exemple, les symptômes associés à la maladie d’Alzheimer sont généralement catégorisés comme suit :

Maladie d’Alzheimer légère

En plus de la perte de mémoire, les premiers symptômes cliniques incluront vraisemblablement :

  • confusion quant à l’emplacement d’endroits normalement familiers
  • besoin de plus de temps pour accomplir les tâches quotidiennes habituelles
  • difficulté à gérer l’argent et payer les factures
  • mauvais jugement conduisant à la prise de mauvaises décisions
  • perte de spontanéité et du sens d’initiative
  • changements d’humeur et de personnalité, et angoisse accrue

Maladie d’Alzheimer modérée

Au fur et à mesure que la maladie s’étend à plus de régions du cerveau, les symptômes cliniques additionnels suivants peuvent apparaître :

  • perte de mémoire et confusion accrues
  • difficulté à se concentrer longtemps
  • difficulté à reconnaître des amis et les membres de la famille
  • difficultés avec le langage ; troubles de la lecture ou de l’écriture ; difficulté à travailler avec les chiffres
  • difficulté à organiser les pensées et à réfléchir logiquement
  • incapacité d’apprendre de nouvelle choses ou de gérer des situations nouvelles ou inattendues
  • accès de colère inappropriés
  • troubles sensori-moteurs (comme difficulté à se lever quand la personne est assise ou à mettre la table)
  • déclarations ou mouvements répétés, contractions musculaires occasionnelles
  • hallucinations, délire, soupçons excessifs ou paranoïa, irritabilité
  • perte de contrôle des impulsions caractérielles (comme le fait de se déshabiller à des moments ou endroits inappropriés, ou utilisation d’un langage vulgaire)
  • exacerbation des symptômes comportementaux, notamment : agitation, angoisses, anxiété, larmoiements et errance (en particulier en fin d’après-midi et dans la soirée, ce qui est appelé agitation vespérale ).

Maladie d’Alzheimer sévère

À ce stade, des plaques et des enchevêtrements (caractéristiques de la maladie d’Alzheimer) peuvent être observés dans le cerveau par le biais d’une technologie d’imagerie appelée IRM. C’est le dernier stade de la maladie d’Alzheimer. Ces symptômes peuvent inclure :

  • incapacité de reconnaître les membres de la famille et les proches
  • disparition apparemment totale de la conscience de soi
  • incapacité de communiquer de quelque façon que ce soit
  • perte de contrôle de la miction et des selles
  • perte de poids
  • crises
  • infection de la peau
  • grognements, plaintes ou gémissements
  • temps accru passé à dormir
  • incapacité totale de vaquer à ses activités quotidiennes
  • difficultés pour déglutir

A lire aussi

Bouchon de cérumen : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ataxie cérébelleuse aiguë  : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rythme ectopique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

LPZ Formation : un organisme spécialisé dans la formation en santé et sécurité au travail

Emmanuel

Imperforation de l’anus : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Kératose séborrhéique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene