comprendre-facilement.fr
Cancer de la thyroïde
Santé

Cancer de la thyroïde : définition, cause, symptômes, traitement

La thyroïde est un élément du système endocrinien. La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base de la gorge. Elle comporte un lobe gauche et un lobe droit. La partie centrale de la glande thyroïde, où se rejoignent les deux lobes, s’appelle l’isthme thyroïdien. La thyroïde sécrète une hormone, la thyroxine. Elle contribue également à la régulation du métabolisme, de la tension, du rythme cardiaque, de la température corporelle et du poids.

Le cancer de la thyroïde est le plus courant des cancers endocriniens. Le nombre de diagnostics de cancers de la thyroïde est en augmentation aux États-Unis. La raison de cette hausse réside peut-être dans un diagnostic facilité. L’institut national américain du cancer (National Cancer Institute, NCI) estimait que plus de 56 000 nouveaux cas devaient être diagnostiqués en 2012. Selon les projections, le cancer de la thyroïde devait être à l’origine de plus de 1 700 décès.

Types

Les cancers de la thyroïde sont classés en fonction de leur apparence microscopique. Types de cancer de la thyroïde :

Papillaire

Le cancer papillaire de la thyroïde est une forme très distincte de cancer de la thyroïde. Il s’agit du type de cancer de la thyroïde le plus fréquent. Il représente 80 % des cas. Il est le plus fréquent chez les femmes en âge de procréer. Le cancer papillaire de la thyroïde est moins dangereux que les autres types. Il se propage moins rapidement. Il est tout à fait traitable.

Médullaire

Le cancer médullaire de la thyroïde est une forme bien différenciée de cancer de la thyroïde. Il représente cinq à 10 pour cent des cancers de la thyroïde. Certains cas de cancer médullaire de la thyroïde comportent une composante génétique. Du fait de celle-ci, ce cancer peut survenir dans le cadre d’un syndrome de cancer des glandes endocrines. Les cas sans composante génétique sont dits sporadiques .

Les cancers médullaires de la thyroïde surviennent dans des cellules non thyroïdiennes situées dans la glande thyroïde. Ils sont traités différemment d’autres formes de cancer de la thyroïde.

Folliculaire

Les cancers folliculaires de la thyroïde représentent approximativement 10 pour cent des cas. Ce type de cancer de la thyroïde est celui dont le risque de propagation et de récidive est le plus élevé. L’adénome à cellules de Hürthle (ACH) est un type de cancer folliculaire.

Anaplastique

Il s’agit de la forme la plus agressive de cancer de la thyroïde. Il est rare et difficile à traiter.

Lymphome de la thyroïde

Il s’agit de la forme la plus rare du cancer de la thyroïde. Il commence dans des cellules immunitaires de la glande thyroïde.

Risques

Facteurs de risque du cancer de la thyroïde :

  • des antécédents familiaux de cancer de la thyroïde ;
  • l’âge (le cancer de la thyroïde est plus fréquent après 40 ans) ;
  • le sexe (les femmes sont plus sujettes à ce type de cancer) ;
  • une exposition à des radiations.

Symptômes

À un stade précoce, le cancer de la thyroïde n’est accompagné d’aucun symptôme. Normalement, la glande thyroïde n’est pas sensible. Au fur et à mesure que le cancer progresse, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • une grosseur dans la gorge ;
  • une toux ;
  • un enrouement ;
  • une douleur dans la gorge et le cou ;
  • des difficultés pour déglutir ;
  • des ganglions lymphatiques enflés au niveau du cou.

Si vous constatez la présence de ces symptômes, parlez-en à votre médecin.

Diagnostic

Le cancer de la thyroïde peut être diagnostiqué par un examen physique ou une analyse de laboratoire. Un examen du cou peut révéler une grosseur, plus ou moins volumineuse, de la thyroïde. Il arrive également que les ganglions lymphatiques soient plus gros.

Analyses de laboratoires utilisées pour diagnostiquer le cancer de la thyroïde :

  • tests de la fonction thyroïdienne (T4, T3RU, TSH) ;
  • thyroglobuline (dans le cas des cancers papillaires ou folliculaires) ;
  • imagerie ultrasonique de la thyroïde ;
  • scintigraphie thyroïdienne ;
  • biopsie de la thyroïde ;
  • niveaux de calcium et de phosphore dans le sang ;
  • niveaux de calcitonine dans le sang ;
  • la laryngoscopie peut être utilisée pour évaluer l’extension du cancer.

Traitement

Le traitement diffère en fonction du type de cancer de la thyroïde dont vous êtes atteint(e). Lorsque le cancer s’est étendu ou a métastasé, le traitement en sera affecté.

Dans la plupart des cas, il est procédé à l’ablation chirurgicale de tout ou partie de la glande tyroïde. L’hormone thyroïdienne peut alors être remplacée par des suppléments.

Autres méthodes de traitement :

  • iode radioactif ;
  • radiothérapie externe ;
  • chirurgie ;
  • chimiothérapie.

Pronostic

Le pronostic du cancer de la thyroïde est généralement bon. Thyca.org estime que le cancer de la thyroïde réapparaît dans 30 % des cas.

Le cancer de la thyroïde peut réapparaître plusieurs décennies après le traitement initial. Un suivi régulier est donc essentiel au traitement.

A lire aussi

Symptômes de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

LPZ Formation : un organisme spécialisé dans la formation en santé et sécurité au travail

Emmanuel

Malaise : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les secrets de l’hypnose

Tambi

La maladie des os de verre (Ostéogénèse imparfaite) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Brûlure au premier degré : définition, cause, symptômes, traitement

Irene