comprendre-facilement.fr
Fistule gastrointestinale
Santé

Fistule gastrointestinale : définition, cause, symptômes, traitement

Une fistule gastrointestinale (FGI) est une ouverture anormale permettant aux jus gastriques d’être déchargés à travers le revêtement de l’estomac, des intestins ou du côlon. La décharge peut fuir dans d’autres organes ou dans la peau, causant ainsi des infections.

Il existe quatre types principaux de FGI :

Fistule interne

Cette fistule entraîne des écoulements d’une partie de l’intestin à une autre, aux endroits où les plis se touchent.

Fistule extra-intestinale

Ce type de fistule entraîne des écoulements vers d’autres organes, comme la vessie, les poumons ou le système vasculaire.

Fistule externe

Également appelée fistule cutanée , cette fistule cause des écoulements à travers la peau.

Fistule complexe

Ce type affecte à la fois les organes internes et la peau.

Les FGI surviennent souvent après une chirurgie abdominale. Les personnes souffrant de problèmes digestifs chroniques ont un risque accru de développer une fistule. Le traitement s’est amélioré depuis quelques dizaines d’années, mais le taux de mortalité demeure élevé : près de 40 % des patients ayant des fistules à écoulement important après une intervention chirurgicale ne survivront pas (Stawicki & Braslow, 2008).

Causes et risques

Causes et risques

Environ 85 à 90 pour cent des FGI se développent après une opération chirurgicale (Stawicki & Braslow, 2008). Facteurs accroissant les risques pour un patient après une opération chirurgicale :

  • cancer
  • radiothérapie abdominale
  • occlusion intestinale
  • problèmes affectant les points de suture ou le site de l’incision après la chirurgie
  • abcès (infection) ou hématome (caillot sanguin)
  • tumeur
  • mauvaise nutrition

Formation spontanée d’une FGI

Une formation spontanée survient dans 10 à 15 pour cent des cas de FGI. Celle-ci peut être le résultat :

  • de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, comme la maladie de Crohn – 40 pour cent des personnes souffrant de la maladie de Crohn développent une fistule à un moment quelconque dans leur vie (Stein et al. 2012)
  • infection intestinale (c. à d., diverticulite)
  • insuffisance vasculaire (circulation sanguine inadéquate)

Traumatisme

Bien que cela soit rare, un traumatisme physique (comme une blessure par une arme à feu ou un coup de couteau atteignant l’estomac) peut causer le développement d’une FGI.

Symptômes

Les fistules externes causent des pertes à travers la peau. Elles sont accompagnées d’autres symptômes, notamment :

  • douleurs abdominales
  • obstruction intestinale pénible
  • fièvre
  • leucocytémie élevée

Avec les fistules internes, les patients peuvent aussi avoir les symptômes suivants :

  • diarrhée
  • saignement rectal
  • infection du sang, ou sepsie
  • mauvaise absorption des nutriments et perte de poids
  • déshydratation.
  • aggravation de la maladie sous-jacente

La complication la plus grave de la FGI est la sepsie, une maladie dans laquelle le corps a une réaction sévère aux bactéries. Cette pathologie peut causer une hypotension artérielle dangereuse, des lésions à des organes et la mort.

Quand faut-il appeler le médecin ?

Si vous avez subi une intervention chirrugicale récemment, contactez immédiatement votre médecin si vous constatez :

  • un changement significatif dans vos selles
  • une diarrhée grave
  • une fuite de liquide d’une ouverture de l’abdomen, ou près de l’anus
  • des douleurs abdominales

Examens et diagnostics

Examens et diagnostics

Pour diagnostiquer cette pathologie, votre médecin examinera d’abord vos antécédents médicaux et chirurgicaux, ainsi que vos symptômes actuels. L’analyse de sang initiale peut inclure :

  • des électrolytes sériques (niveaux d’acides/de bases dans le sang)
  • l’examen de l’état nutritionnel pour mesurer les niveaux d’albumine et de préalbumine, protéines qui jouent un rôle important dans la guérison des plaies

Si la fistule est externe, l’écoulement peut être envoyé dans un laboratoire en vue d’analyse. Un fistulogramme peut être réalisé en injectant un produit de contraste dans l’ouverture de la peau et en faisant des radios.

Il peut être plus difficile de trouver des fistules internes. Les tests suivants peuvent être réalisés :

  • endoscopie supérieure et inférieure : cette procédure utilise un tuyau flexible fin avec une caméra qui y est attachée (endoscope) pour identifier des problèmes possibles dans l’appareil digestif ou gastrointestinal.
  • une radiographie des parties supérieure et inférieure des intestins avec un produit de contraste, y compris une gorgée barytée, si le médecin soupçonne une fistule de l’estomac ou de l’intestin. Un lavement baryté peut être utilisé si l’on soupçonne une fistule du côlon
  • échographie ou tomodensitométrie pour trouver une fistule intestinale ou des abcès
  • fistulogramme : ce test consiste à injecter un produit de contraste dans l’ouverture de la peau dans une fistule externe et à produire ensuite des images par radiographie.

Pour les fistules affectant le canal biliaire ou pancréatique, un test d’imagerie spécialisé appelé cholangiopancréatographie par résonance magnétique (CPRM) peut être utilisé.

Traitement

La résolution d’une FGI peut prendre de nombreux mois. Certaines fistules peuvent se guérir toutes seules en quelques semaines ou mois. Cependant, un traitement médical continu peut être nécessaire pour gérer certains symptômes ou pour empêcher des complications graves pour la santé. Le traitement dépendra de la gravité de votre état.

Traitements initiaux possibles :

  • régénération des fluides
  • correction des électrolytes sériques sanguins
  • normalisation du déséquilibre acides/bases
  • réduction de l’écoulement de liquides de la fistule
  • contrôle de l’infection et protection contre la sepsie
  • protection de la peau et traitement des plaies

Ensuite, la fistule est testée et évaluée. Le traitement dépend du type de FGI, de l’importance des écoulements et des organes affectés.

Plusieurs options de traitement sont disponibles, dont :

  • hormones pour réduire la production de jus gastrique
  • suppléments nutritionnels en grande quantité
  • chirurgie pour fermer la fistule

Certains types de fistules se ferment spontanément si l’infection est contrôlée et si le corps absorbe suffisamment de nutriments.

Long terme

Normalement, les patients qui sont en bonne santé par ailleurs récupèrent totalement.

Les fistules se ferment toutes seules dans environ 25 pour cent des cas avec un traitement limité (Stawicki & Braslow, 2008).

Si la FGI ne guérit pas toute seule, une opération chirurgicale peut être nécessaire. Le médecin ne recommandera généralement pas d’intervention chirurgicale si le patient n’a pas encore été traité pendant trois à six mois.

A lire aussi

Gastrite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Légionellose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réduction des fractures osseuses : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le stimulateur clitoridien, le sextoy féminin par excellence

Pascal Pascal

Le test d’anticorps pour le virus de l’herpès simplex : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La plaie sur le doigt : comment en prendre soin quand il est cassé… : définition, cause, symptômes, traitement

Irene