comprendre-facilement.fr
Cancer de l'œsophage
Santé

Cancer de l’œsophage : définition, cause, symptômes, traitement

L’œsophage est un tube musculaire qui contrôle l’acheminement de la nourriture depuis la gorge jusqu’à l’estomac. On parle de cancer de l’œsophage quand une tumeur maligne (cancéreuse) se forme dans la muqueuse de l’œsophage. À mesure qu’elle grandit, elle peut affecter les muscles et tissus profonds de l’œsophage. Les tumeurs peuvent apparaître n’importe où le long de l’œsophage, mais aux États-Unis, elles se présentent le plus souvent vers le bas de celui-ci.

Il existe deux formes fréquentes de cancer de l’œsophage :

  • Le carcinome à cellules squameuses : dans ce cas, le cancer commence dans les cellules minces et plates qui composent la muqueuse de l’œsophage. Cette forme apparaît le plus souvent vers le haut ou le milieu de l’œsophage, mais elle peut se présenter n’importe où.
  • L’adénocarcinome : ici, le cancer commence dans les cellules glandulaires de l’œsophage responsables de la production de liquides comme le mucus. Cette forme apparaît le plus souvent dans la portion inférieure de l’œsophage.

Causes

La cause du cancer de l’œsophage, comme celle de la plupart des cancers, n’est pas connue. Elle semble être liée à des anomalies dans l’ADN des cellules de l’œsophage. Les cellules anormales subissent des mutations qui les font se multiplier plus rapidement que les cellules normales. En règle générale, ces cellules ne meurent pas quand elles devraient le faire. Cela entraîne leur accumulation et la formation de tumeurs.

Risques

Les experts pensent que l’irritation des cellules de l’œsophage contribue au développement du cancer. Exemples d’habitudes et des maladies pouvant provoquer une irritation :

  • consommation d’alcool
  • tabagisme
  • problèmes de reflux digestif, comme le reflux gastro-œsophagien (RGO)
  • surpoids
  • manque de fruits et légumes dans l’alimentation
  • syndrome de Barrett (endommagement de la muqueuse œsophagienne causé par le RGO)

Selon le NCI, l’institut national du cancer américain, les hommes sont trois fois plus susceptibles que les femmes de développer un cancer de l’œsophage. Les Afro-américains sont les plus touchés par ce type de cancer. Les risques de développer un cancer de l’œsophage augmentent avec l’âge. Si vous avez plus de 45 ans, votre risque peut être plus élevé.

Symptômes

Pendant les premiers stades du cancer de l’œsophage, aucun symptôme ne sera probablement présent. À mesure qu’il progressera, il est possible de souffrir de :

  • perte de poids involontaire
  • indigestion
  • brûlures d’estomac
  • suffocation fréquente en mangeant
  • vomissements
  • retour de nourriture vers le haut de l’œsophage
  • douleurs thoraciques
  • fatigue

Diagnostic

Exemples de méthodes utilisées pour diagnostiquer un cancer de l’œsophage :

  • une endoscopie. On fait descendre dans la gorge une caméra fixée à un tube, ce qui permet au médecin de visualiser la muqueuse de l’œsophage et de détecter toutes anomalies et irritations.
  • une radio est prise après ingestion d’un produit chimique appelé baryum qui permet au médecin de voir la muqueuse de l’œsophage. On appelle cela un repas baryté.
  • une biopsie. Il s’agit d’une procédure lors de laquelle un échantillon de tissu suspect est retiré à l’aide d’un endoscope et envoyé au laboratoire en vue d’analyses.

Traitement

Si le cancer ne s’est pas répandu dans d’autres parties du corps, le médecin peut recommander une opération. Autrement, le médecin pourra décider que la chimiothérapie ou la radiothérapie est la meilleure marche à suivre. Parfois, ces traitements sont utilisés en préparation à une intervention chirurgicale. Ils servent à réduire la taille des tumeurs dans l’œsophage afin de pouvoir les retirer plus facilement avec une opération.

Chirurgie

Si le cancer ne s’est pas développé au-delà des couches superficielles de l’œsophage, le médecin peut retirer la tumeur au moyen d’un endoscope. Dans les cas plus graves, une portion de l’œsophage est retirée, parfois avec les ganglions lymphatiques qui l’entourent. Le tube est reconstruit à partir de tissus provenant de l’estomac ou du gros intestin. Dans les cas graves, une portion de la partie supérieure de l’estomac peut aussi être retirée.

Les effets secondaires d’une opération comprennent des saignements, des fuites à l’endroit où l’œsophage reconstruit a été rattaché à l’estomac et des infections.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est l’usage de médicaments pour s’attaquer aux cellules cancéreuses. Elle peut être utilisée avant ou après une opération. Elle accompagne parfois la radiothérapie. Elle présente de nombreux effets secondaires. La plupart sont liés au fait que les médicaments utilisés tuent également les cellules saines. Les effets secondaires varient en fonction des médicaments prescrits. Ils peuvent comprendre la perte de cheveux, la nausée et les vomissements.

Radiothérapie

La radiothérapie utilise des faisceaux de radiation pour tuer les cellules cancéreuses. La radiation peut être administrée extérieurement avec une machine ou intérieurement avec un appareil placé près de la tumeur (brachythérapie). La radiothérapie est fréquemment utilisée en même temps que la chimiothérapie. Citons comme effets secondaires des radiations une apparence brûlée de la peau et une sensation de douleur ou des difficultés pendant la déglutition.

Autres traitements

Si l’œsophage est obstrué à cause d’un cancer, le médecin pourra implanter un stent, qui est un tube métallique, dans l’œsophage pour le garder ouvert. On utilise aussi parfois la thérapie photodynamique, qui consiste à injecter dans la tumeur un médicament photosensible qui attaque la tumeur quand il est exposé à la lumière.

Pronostic

Malheureusement, il n’y a généralement pas de remède pour le cancer de l’œsophage. Quand le cancer ne s’est pas répandu en dehors de l’œsophage, les chances de survie peuvent s’améliorer après une opération.

Prévention

Bien qu’il n’existe pas de moyen garanti de prévenir le cancer de l’œsophage, vous pouvez prendre quelques mesures pour diminuer vos risques. Il est essentiel de ne pas fumer et de ne pas mâcher de tabac. Limiter votre consommation d’alcool est aussi censé diminuer vos risques. Un régime alimentaire qui comprend beaucoup de fruits et légumes, et le maintien d’un poids sain peuvent aussi être efficaces pour éviter le cancer de l’œsophage.

A lire aussi

Options de traitement des troubles de l’alimentation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs et affections de la hanche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications après un AVC : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Une alimentation saine pour les seniors

Irene

Vésicules : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Électrocautérisation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene