comprendre-facilement.fr
Brûlures
Santé

Brûlures : définition, cause, symptômes, traitement

Une brûlure est une lésion de la peau ou des tissus causée par le contact avec une source de chaleur, un rayonnement ultraviolet ou une source radioactive, un liquide chaud, de la vapeur, des flammes, des liquides ou des gaz inflammables, des produits chimiques ou un courant électrique. Les petites brûlures guérissent normalement toutes seules sans traitement, tandis que les brûlures plus graves exigent l’hospitalisation pour éviter les infections, les chocs, voire la mort.

Types

Les brûlures sont classifiées par degrés : premier, second et troisième degrés.

  • Les brûlures du premier degré sont les plus courantes, et elles n’affectent que la couche externe de la peau. Les brûlures du second degré causent une lésion aux deux premières couches de la peau.
  • Les brûlures du troisième degré endommagent la couche la plus profonde de la peau et des tissus.

Symptômes

Les symptômes de la brûlure sont généralement visibles et peuvent consister dans les signes suivants :

  • douleur croissante selon les degrés successifs de brûlure
  • peau à l’aspect humide
  • peau rouge et enflée
  • cloques
  • peau sèche et blanche, tannée ou bronzée
  • peau calcinée et ternie

Traitement

Les traitements varient selon la gravité de la brûlure. Les brûlures du premier degré et certaines brûlures du second degré (d’une surface de 7,5 cm ou moins) peuvent être soignées en faisant couler de l’eau froide sur la région touchée pendant 10 à 15 minutes. Si cette méthode ne peut pas être utilisée, appliquez une compresse froide sur la brûlure. Ne posez pas de glace sur une brûlure car cela peut aggraver la lésion de la peau.

Séchez soigneusement la région touchée et appliquez une pommade pour brûlures pour accélérer la guérison et éviter une cicatrice. Puis couvrez la région touchée avec de la gaze et un pansement. Évitez d’utiliser des boules de coton individuelles parce que les fibres de coton risquent de coller à la peau brûlée. Si la brûlure touche une articulation importante (genou ou coude) ou une large surface de la main, du pied, du visage, du fessier ou de l’aine, vous devez être soigné de toute urgence.

Vous avez peut-être entendu dire qu’il est utile d’appliquer du beurre, de l’huile ou des blancs d’oeuf sur une brûlure. Ce n’est pas recommandé. L’usage de ce type de produits risque en réalité d’aggraver la lésion de votre peau et de multiplier les risques d’infection. S’il se forme des cloques, ne les percez pas car cela augmente également le risque d’infection.

Une brûlure au troisième degré peut pénétrer au-delà des trois premières couches de peau et toucher d’autres tissus, voire l’os. Si vous avez une brûlure au troisième degré, ne tentez pas de la soigner vous-même. Téléphonez immédiatement aux services d’urgence. Ne retirez aucun de vos vêtements, mais assurez-vous qu’ils ne sont plus en contact avec la source de la brûlure. Couvrez la région touchée avec un chiffon froid et humide, et soulevez la brûlure au-dessus du cœur.

Dans tous les cas, la douleur peut être combattue à l’aide de médicaments.

Complications

Une brûlure sur une surface étendue peut limiter votre capacité à vous déplacer normalement et laisser des cicatrices permanentes sur le site de la brûlure. Des complications peuvent toutefois survenir même après une petite brûlure. Il existe toujours un risque d’infection après une brûlure. Les bactéries peuvent pénétrer dans l’organisme par la peau endommagée. Une infection non détectée fait courir le risque d’une infection de tout le système sanguin appelée sepsis. La sepsis peut entraîner un choc, voire la mort.

Une brûlure suffisamment sérieuse pour causer une perte substantielle de sang altère la capacité du cœur à pomper une quantité suffisante de sang dans le corps. Cela peut être à l’origine de l’hypovolémie (déficit du volume sanguin) et provoquer un choc. Il y a risque d’hypothermie si la brûlure expose une importante surface cutanée, laissant trop de chaleur d’échapper du corps.

Des cicatrices chéloïdiennes (chéloïdes) se forment lorsqu’une quantité excessive de tissu cicatrisant se forme au-dessus d’une plaie (coupure ou brûlure). Les chéloïdes sont brillantes et surélevées au-dessus de la peau. Elles sont en général de couleur chair, mais elles peuvent être plus sombres ou plus claires que la couleur de votre peau. Elles sont sans danger, mais il faut les protéger du soleil pour éviter leur noircissement progressif.

Il est souhaitable de se tenir à jour des rappels du vaccin contre le tétanos car une brûlure crée une fragilité au tétanos. Si vous n’avez pas reçu ce vaccin depuis plus de cinq ans, un rappel peut être utile par précaution.

Prévention

De nombreuses brûlures surviennent à la maison, vous pouvez donc les éviter en prenant quelques précautions simples.

Tenez les détecteurs de fumée en bon état de fonctionnement en les testant régulièrement et en changeant souvent les piles. Gardez un extincteur dans votre cuisine ou à proximité de toute flamme avant qu’elle ne se propage. Tenez les allumettes et briquets hors de portée des enfants. Évitez les incendies liés au sèche-linge en nettoyant régulièrement le filtre à peluches de votre sèche-linge. Préparez également un plan d’évacuation incendie et examinez-le avec votre famille afin d’être préparé au cas où un incendie se déclare.

Si vous êtes fumeur, prenez soin d’écraser complètement cigarettes et cigares. Ne fumez pas quand vous êtes fatigué et ne fumez jamais allongé.

Si vous manipulez des produits chimiques de tout type, portez toujours des gants et des vêtements de protection pour éviter les brûlures chimiques.

Autres précautions à prendre chez vous :

  • Ne branchez pas d’appareils électroniques avec des fils visibles et ne surchargez pas les prises.
  • Vérifiez la température de l’eau du bain avant d’entrer dans la baignoire.
  • Lisez et suivez les instructions d’usage pour les substances inflammables.
  • Tournez vers le mur les poignées des casseroles et des poêles placées sur le feu.

Guérir

Guérir

La majorité des petites brûlures ont de bonnes chances de guérir sans infection et en ne laissant qu’une petite cicatrice. En revanche, les brûlures du second ou du troisième degré qui touchent une surface importante du corps peuvent nécessiter plusieurs opérations et de la rééducation. Certaines brûlures graves causent des lésions de l’os, du tissu interne, voire de l’organe, et exigent des soins tout au long de la vie.

En cas de douleur persistante après une brûlure, n’hésitez pas à consulter votre médecin à propos du traitement de la douleur. Vous pouvez également vous faire assister par un psychologue ou un groupe de soutien pour gérer les troubles émotionnels pouvant survenir du fait de la brûlure.

A lire aussi

Péritonite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rhinoplastie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

LPZ Formation : un organisme spécialisé dans la formation en santé et sécurité au travail

Emmanuel

Quels sont mes risques de développer une MPOC ?

Irene

Douleurs et affections de la hanche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de 25-hydroxy-vitamine D : définition, cause, symptômes, traitement

Irene