comprendre-facilement.fr
l'œil sec
Santé

Syndrome de l’œil sec : définition, cause, symptômes, traitement

Quand vous souffrez du syndrome de l’œil sec, vos yeux ne produisent pas assez de larmes ou vous ne pouvez pas maintenir la couche normale de larmes qui les recouvre normalement. En conséquence, vos yeux sont incapables d’éliminer la poussière ou d’autres irritants, ce qui peut entraîner des sensations de piqûres, de brûlures, de douleurs et/ou de la rougeur. Consultez un médecin immédiatement si vous avez les symptômes suivants : yeux secs, rougeur ou inconfort croissant, ou baisse de vision.

Si vous souffrez de ce trouble, vous pouvez aggraver la situation en lisant beaucoup, en travaillant à l’ordinateur ou en passant de longues heures dans un environnement sec. Il se peut aussi que vos yeux soient enclins aux infections bactériennes ou que la surface de vos yeux soit enflammée, ce qui provoquerait des taches sur la cornée. Bien qu’inconfortable, le syndrome de l’œil sec ne cause que rarement une perte de vision permanente.

Causes

Les larmes sont composées de trois couches : la couche externe huileuse, la couche intermédiaire aqueuse et la couche interne muqueuse. Quand les glandes qui fabriquent les divers éléments de vos larmes sont enflammées ou ne produisent pas assez d’eau, d’huile ou de mucus, cela peut provoquer le syndrome de l’œil sec. Quand il manque de l’huile dans les larmes, elles s’évaporent rapidement et les yeux ne peuvent pas rester suffisament humidifiés.

Citons parmi les causes du syndrome de l’œil sec :

  • hormonothérapie substitutive
  • allergies
  • chirurgie oculaire LASIK
  • certains médicaments, notamment les antihistaminiques, les décongestifs, les pilules contraceptives et les antidépresseurs
  • vieillissement
  • usage à long terme de verres de contact
  • travail à l’ordinateur pendant des heures ou clignement des yeux insuffisant

Risques

Le syndrome de l’œil sec est plus fréquent chez les personnes âgées de 50 ans ou plus. La majorité des cinq millions d’Américains appartenant à ce groupe d’âges et souffrant de ce trouble sont des femmes, mais les hommes sont également affectés. Les femmes enceintes, ménopausées ou suivant un traitement d’hormonothérapie substitutive sont plus sujettes que les autres à cette pathologie. Les affections sous-jacentes suivantes peuvent aussi augmenter votre risque :

  • allergies chroniques
  • maladie thyroïdienne ou autres pathologies susceptibles d’amener les yeux à s’exorbiter
  • troubles du système immunitaire comme le lupus ou l’arthrite rhumatoïde
  • dormir avec les yeux partiellement ouverts (kératite d’exposition)
  • carence en vitamine A (peu probable, sauf en cas de malnutrition)

Symptômes

Les symptômes les plus fréquents du syndrome de l’œil sec sont des sensations de brûlures, des douleurs et de la rougeur. Il est possible que vous observiez que vos yeux se fatiguent plus rapidement que d’habitude ou que vous avez du mal à lire ou à travailler à l’ordinateur pendant de longues périodes. On peut aussi fréquemment avoir la vue trouble ou l’impression d’avoir du sable dans les yeux.

Diagnostic

Si vos yeux sont secs, et vous subissez une baisse de vision soudaine, consultez immédiatement un optométriste ou un ophtalmologue. Après avoir décrit vos symptômes, vous serez probablement soumis à des tests permettant de déterminer la quantité de larmes dans vos yeux, par exemple un examen des larmes au microscope cornéen. Dans le cadre de ce test, le médecin utilisera un colorant comme la fluorescéine pour rendre la pellicule de larmes sur vos yeux plus visible.

Une épreuve de Schirmer peut aussi être utilisée pour mesurer la vitesse à laquelle vos yeux produisent des larmes. Cette épreuve évalue votre vitesse de production de larmes au moyen d’une bande de papier buvard placée au coin de la paupière. L’ophtalmologue peut aussi vous orienter vers un spécialiste, en fonction de la cause sous-jacente de votre maladie (par exemple vers un allergologue si vous souffrez d’allergies chroniques).

Traitement

Une des formes de traitement les plus fréquentes pour le syndrome de l’œil sec est le collyre, qui augmente l’humidité des yeux. Les larmes artificielles sont efficaces pour certains patients.

Bouchons lacrymaux

L’ophtalmologue peut également utiliser des bouchons pour bloquer les orifices des canaux de drainage aux coins des yeux. Il s’agit d’une procédure réversible et relativement indolore qui ralentit la perte des larmes. Si votre affection est grave, les bouchons peuvent être recommandés comme solution permanente.

Traitements médicamenteux

Le médicament le plus fréquemment prescrit contre le syndrome de l’œil sec est un anti-inflammatoire appelé cyclosporine. Il augmente la quantité de larmes dans les yeux et diminue le risque d’endommagement de la cornée. En cas de syndrome très prononcé, vous devrez peut-être utiliser un collyre aux corticostéroïdes pendant un certain temps jusqu’à ce que le médicament agisse.

Quand la sécheresse oculaire est provoquée par un médicament, le médecin peut en prescrire un autre qui n’asséchera pas les yeux.

Nutrition

Un régime alimentaire bien équilibré contenant suffisamment de protéines et de vitamines est essentiel pour la santé des yeux. Les compléments d’acides gras oméga-3 sont parfois recommandés pour augmenter la quantité d’huile dans les yeux. Ces compléments doivent habituellement être pris régulièrement pendant une période d’au moins trois mois avant de pouvoir constater une amélioration.

Chirurgie

Si votre syndrome de l’œil sec est grave et il n’est pas résolu par les autres traitements, le médecin pourra recommander une intervention chirurgicale. Les orifices des canaux de drainage aux coins intérieurs des yeux peuvent être bouchés de façon permanente pour permettre aux yeux de maintenir une quantité adéquate de larmes.

Soins à domicile

Si vos yeux sont enclins à la sécheresse, utilisez un humidificateur pour augmenter l’humidité de votre environnement et évitez les climats particulièrement secs. Limitez votre port de verres de contact et le temps que vous passez devant la télévision ou l’ordinateur.

Pronostic

Le syndrome de l’œil sec n’affecte généralement pas la vision de façon permanente. Un bon traitement diminuera considérablement l’inconfort. Dans de rares cas, des infections et des ulcères oculaires peuvent se produire, et ils devront être traités séparément.

A lire aussi

Service social du travail : apprendre à éviter les maladies professionnelles

Tambi

Douleurs et affections de la hanche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le test d’anticorps pour le virus de l’herpès simplex : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

IRM thoracique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Brûlures : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pourquoi se doter d’un logiciel de suivi des heures de délégation CSE ?

Emmanuel