comprendre-facilement.fr
fractures osseuses
Santé

Réduction des fractures osseuses : définition, cause, symptômes, traitement

La réduction de fracture est une intervention chirurgicale destinée à réparer une fracture osseuse au moyen de vis, de broches, de tiges ou de plaques dans le but de maintenir l’os en place. Cette intervention est également appelée une chirurgie de réduction ouverte ou de fixation interne par réduction chirurgicale.

Objet

La réduction chirurgicale est utilisée lorsqu’une fracture ne guérit pas convenablement avec un plâtre ou un système de contention. Une mauvaise guérison requérant une fixation interne par réduction chirurgicale peut survenir en cas de fracture ouverte ou une fracture articulaire (poignets, chevilles, etc.).

Risques

Aucune chirurgie n’est exempte de risque. Les complications découlant d’une intervention chirurgicale sont néanmoins rares. Il peut notamment s’agir :

  • d’une réaction allergique à l’anesthésie générale ;
  • de saignements ;
  • de caillots sanguins ;
  • d’une infection.

Douleur et tuméfaction font généralement suite à une intervention chirurgicale. Application de glace, placement du membre en élévation et repos peuvent contribuer à réduire l’inflammation. Le médecin peut également prescrire des analgésiques afin de réduire votre inconfort.

Préparation

Informez votre médecin de vos antécédents médicaux, et notamment de toute pathologie chronique ou chirurgie antérieure. Indiquez-lui également quels médicaments vous prenez, ainsi que ceux auxquels vous êtes allergique, y compris les médicaments et suppléments en vente libre.

Lors de l’intervention, vous serez placé(e) sous anesthésie générale pour vous endormir complètement, ou bien vous recevrez une anesthésie locale destinée à insensibiliser le membre dont un os est fracturé.

Modalités

Une réduction chirurgicale peut durer plusieurs heures. Le chirurgien commence par pratiquer une incision dans la peau au niveau de la fracture. La peau et les muscles sont écartés pour que le chirurgien puisse accéder à l’os fracturé.

L’os fracturé est alors remis en place. Le chirurgien peut employer des écrous, broches, tiges ou plaques destinées à maintenir l’os en place. Celles-ci peuvent être provisoires ou permanentes.

Lorsque l’os a éclaté en multiples fragments, le médecin peut opter pour une greffe osseuse. Cette procédure consiste à utiliser un greffon osseux provenant d’une autre partie de votre corps ou d’un donneur pour remplacer des parties de l’os endommagées.

Les vaisseaux sanguins endommagés à l’occasion de votre blessure seront réparés au cours de l’intervention.

Une fois la fracture réduite, le chirurgien referme l’incision avec des points ou agrafes, et pose un pansement propre. Il est probable que le membre concerné sera plâtré à l’issue de la procédure.

Suivi

Immédiatement après l’intervention, vous serez conduit(e) en salle de réveil. Là, le personnel hospitalier surveillera votre tension, votre respiration, votre rythme cardiaque et votre température. En fonction de l’importance de la fracture et de l’intervention, la durée de votre séjour à l’hôpital ira d’une nuit à une semaine.

Votre médecin vous communiquera des instructions quant à la manière de gérer des points, la tuméfaction et la douleur. Il vous dira si une chirurgie de suivi sera nécessaire pour retirer les broches ou si vous aurez besoin d’une thérapie physique pour retrouver le plein usage de votre membre.

A lire aussi

Service social du travail : apprendre à éviter les maladies professionnelles

Tambi

Le stimulateur clitoridien, le sextoy féminin par excellence

Pascal Pascal

Le pica : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test d’iso-enzymes CPK : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ataxie cérébelleuse aiguë  : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes à ne pas ignorer chez les enfants : définition, cause, symptômes, traitement

Irene