comprendre-facilement.fr
Sommeil fractionné
Santé

Sommeil fractionné : les bienfaits sur le subconscient

Le sommeil fractionné consiste tout simplement à alterner judicieusement veille et sommeil.

Il s’agit de ne pas dormir uniquement la nuit mais de prévoir également une longue sieste en journée.

Cette méthode serait efficace pour communiquer avec le subconscient et booste la créativité.

Sommeil fractionné : les bienfaits sur le subconscient

Comment adopter le sommeil fractionné ?

Le sommeil fractionné est une façon de dormir qui facilite le contact avec le subconscient.

D’abord, il faut comprendre comment ça marche. Le principe est simple.

Il s’agit de « diviser » les phases de sommeil et de dormir plusieurs fois pendant des durées plus courtes que d’habitude.

Au lieu de dormir une seule fois en 24 heures, faites-le au moins deux fois : une fois durant la nuit et une fois dans la journée.

En fonction de vos habitudes, vous pouvez même diviser votre sommeil nocturne en deux.

Et justement, le moment qui sépare ces deux phases de sommeil durant la nuit est particulièrement propice à la communication avec le subconscient.

De nombreux spécialistes affirment que la créativité est boostée durant ce laps de temps.

Lorsque vous vous réveillez au milieu de la nuit, votre esprit est plus « libre ». Votre créativité est à son summum.

Ceci est dû au fait que les barrières de la conscience sont tombées. Il y a moins de censure.

Vous accédez plus aisément au subconscient. Votre capacité d’imagination est, pour sa part, à son summum.

C’est le moment idéal pour la réflexion, pour songer à des actions futures ou encore former des projets.

Pour que le sommeil fractionné puisse porter ses fruits, il ne doit pas s’agir d’une corvée ou d’une contrainte mais d’une décision, d’une résolution.

Vous devez être déterminé à apporter des changements dans votre vie. Les idées viennent d’ailleurs plus facilement.

© Feelart – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

A lire aussi

Péritonite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le lien entre deuil et melancolie semble inexistant, et pourtant si étroit selon Sigmound Freud.

Irene

Comment soigner un colon irritable avec la Thérapie cognitivo-comportementale ?

Irene

Déglutition douloureuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications après un AVC : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La maladie de ménière : Le subconscient à la rescousse !

Irene