comprendre-facilement.fr
Rhinoplastie
Santé

Rhinoplastie : définition, cause, symptômes, traitement

La rhinoplastie (ou reconstruction du nez ou nasale), est une chirurgie plastique destinée à modifier la forme du nez en sculptant son ossature et/ou son cartilage. La rhinoplastie est l’un des types les plus courants de chirurgie plastique.

Motifs

La rhinoplastie a vocation à réparer le nez après un accident, à corriger des problèmes respiratoires ou une malformation de naissance, ou encore à modifier l’aspect esthétique du nez pour des raisons personnelles.

Changements possibles apportés par la rhinoplastie :

  • modification de la taille du nez ;
  • modification de l’angle ;
  • redressement de l’arête ;
  • rectification de la pointe ;
  • rétrécissement des narines.

Si votre rhinoplastie est effectuée pour des raisons cosmétiques (une amélioration esthétique plutôt que pour la santé), il est préférable d’attendre que l’os du nez soit pleinement développé. Il faut pour cela attendre l’âge de 15 ans chez les filles. Les garçons pourront éventuellement devoir attendre un peu plus longtemps. Si cependant l’intervention est pratiquée pour des raisons de gêne respiratoire, elle pourra être effectuée plus tôt.

Préparation

Vous devrez commencer par rencontrer un chirurgien afin de voir si la rhinoplastie constitue une bonne solution pour vous. Vous devrez également faire part des raisons pour lesquelles vous souhaitez effectuer cette intervention et ce que vous espérez accomplir par ce biais.

Le chirurgien va se pencher sur vos antécédents médicaux. Vous serez interrogé(e) sur les médicaments que vous prenez actuellement, ainsi que sur votre état de santé. Si vous souffrez d’hémophilie (une pathologie qui provoque des saignements excessifs), le chirurgien vous déconseillera probablement formellement d’opter pour ce type d’intervention.

Votre chirurgien procédera à un examen physique. Il ou elle examinera soigneusement votre peau à l’intérieur comme à l’extérieur du nez, afin de déterminer les types de changements possibles. Le chirurgien pourra prescrire des analyses de sang et d’autres tests en laboratoire.

Le praticien verra également si des interventions supplémentaires devraient être effectuées en même temps. Certains patients par exemple décident alors, sur le conseil du chirurgien, d’augmenter leur menton (ou à mieux définir son dessin) en même temps qu’ils vont opter pour la rhinoplastie.

Cette consultation implique également la prise de clichés du nez sous divers angles. Ces clichés seront utilisés afin d’évaluer les résultats à long terme. Ils pourront également servir de base de référence pendant l’intervention.

Assurez-vous que vous comprenez bien les implications financières de cette intervention. Si votre reconstruction nasale est effectuée à des fins cosmétiques, il est peu probable qu’elle sera couverte par votre assurance-maladie.

Vous devrez éviter toute prise d’antalgiques à base d’aspirine ou d’ibuprofène pendant les deux semaines qui précèdent et suivent l’intervention. Ces médicaments ont en effet pour fonction de ralentir le processus de coagulation sanguine. La prise de ces médicaments risquerait de renforcer les saignements. Indiquez à votre chirurgien précisément quels médicaments ou compléments nutritionnels vous prenez. Il ou elle vous conseillera quant à l’opportunité de continuer leur prise ou pas.

Les fumeurs ont plus de difficultés à guérir de la rhinoplastie, la cigarette ralentissant le processus de guérison. L’un des effets de la nicotine est de comprimer les vaisseaux sanguins. Il en résulte que la quantité d’oxygène qui parvient aux tissus en phase de guérison est réduite : il est donc vivement recommandé d’arrêter de fumer avant et après l’intervention afin de favoriser le processus de guérison.

Interventions

La rhinoplastie peut être réalisée dans un établissement hospitalier, en cabinet médical, ou dans un service de chirurgie ambulatoire. Votre médecin fera appel à une anesthésie locale ou générale. Si le médecin prévoit une intervention simple, votre anesthésie pourra rester locale. Dans ce cas, le praticien injecte un médicament dans le nez qui va engourdir tout le visage. Un médicament vous sera éventuellement administré en intraveineuse : vous serez groggy , mais éveillé(e). Dans le cas d’une anesthésie générale, vous inhalerez un médicament ou recevrez une intraveineuse et vous serez inconscient(e). Les enfants sont en principe opérés sous anesthésie générale.

Une fois que vous serez insensibilisé(e) ou inconscient(e), le chirurgien procédera à des incisions entre ou à l’intérieur des narines. Il ou elle détachera votre peau du cartilage ou de l’os, avant de commencer à remodeler. Si votre nez a besoin d’une petite quantité de cartilage supplémentaire, le médecin pourra en prélever sur l’une de vos oreilles ou en profondeur dans votre nez. S’il en faut davantage, vous recevrez soit un implant, soit une greffe osseuse. La greffe osseuse implique que de l’os supplémentaire sera ajouté à l’ossature de votre nez.

Cette intervention dure généralement entre une et deux heures. Si le problème est complexe, l’intervention pourra durer plus longtemps.

Après l’intervention, votre médecin pourra placer une attelle en plastique ou en métal sur votre nez. Ce dernier conservera ainsi sa nouvelle forme pendant la guérison. Vous aurez éventuellement des packs ou des attelles nasales à l’intérieur du nez pour stabiliser le septum (la partie du nez qui se situe entre les narines).

Si l’intervention a été un peu plus complexe, vous devrez éventuellement séjourner un ou deux jours à l’hôpital.

Rétablissement

Vous serez en salle de réveil pendant au moins quelques heures après l’intervention. L’équipe médicale sera ainsi en mesure de vous suivre. Si tout semble allez bien, vous pourrez quitter l’établissement le jour même. Vous aurez besoin de quelqu’un pour vous reconduire chez vous, parce que vous serez toujours sous l’effet de l’anesthésie. Si votre intervention a été effectuée en milieu hospitalier, vous resterez éventuellement pour la nuit.

Afin de réduire le risque de saignement et de gonflement, il vous sera demandé de reposer votre tête sur un oreiller en hauteur par rapport à la poitrine. Vous aurez peut-être la sensation d’être congestionné si vous avez le nez enflé ou rempli de coton. Il est en principe demandé aux patients de conserver attelles et pansements en place jusqu’à une semaine après l’intervention. Vos points seront éventuellement résorbables, c’est-à-dire qu’ils vont se dissoudre et ne nécessiteront pas de retrait. Cependant, si tel n’est pas le cas, vous devrez revenir en consultation une semaine après l’intervention pour faire retirer les points.

Les pertes de mémoire, altérations du jugement et délais de réaction ralentis sont des effets secondaires courants des interventions chirurgicales. Si possible, demandez à un(e) ami(e) ou à un(e) proche de rester avec vous la première nuit.

Vous aurez éventuellement des écoulements et saignements pendant quelques jours après l’intervention. Un tampon absorbeur (à savoir un petit morceau de gaze) sera placé sous votre nez pour absorber les écoulements de sang et de mucus. Votre médecin vous indiquera la fréquence de changement de cette protection.

Il est possible que vous souffriez de maux de tête. Vous aurez la sensation d’avoir un visage bouffi. Votre médecin vous prescrira éventuellement un antalgique.

Il ou elle vous demandera d’éviter les activités suivantes pendant plusieurs semaines après l’intervention :

  • course/jogging et autres activités physiques énergiques ;
  • natation ;
  • se moucher ;
  • mastication excessive ;
  • rire, sourire, ou autres expressions faciales nécessitant beaucoup de mouvement ;
  • enlever vos vêtements par dessus la tête ;
  • poser vos lunettes sur votre nez ;
  • brossage de dents tonique.

éviter soigneusement toute exposition au soleil. Une exposition excessive risquerait de décolorer la peau autour du nez de manière permanente.

Vous pourrez en principe reprendre le travail ou l’école au bout d’une semaine.

La reconstruction nasale peut affecter la zone autour des yeux. Vous éprouverez éventuellement un engourdissement, gonflement, ou une décoloration temporaire autour des paupières pendant quelques semaines. Dans de rares cas, la durée de ces symptômes peut se prolonger pendant six mois, et un léger gonflement peut durer encore plus longtemps. Afin de réduire la décoloration et le gonflement, vous pouvez appliquer des compresses froides ou des packs de glace.

Le suivi médical de la rhinoplastie est très important. Ne manquez pas vos rendez-vous et suivez scrupuleusement les instructions de votre médecin.

Résultats

Après une reconstruction nasale, la guérison peut s’avérer d’assez longue haleine. Il est possible que votre guérison soit totale au bout de quelques semaines, mais certains effets secondaires peuvent durer des mois. Il pourrait même s’écouler une année entière avant que vous ne soyez en mesure d’apprécier totalement le résultat final de votre opération. Le bout de votre nez est particulièrement sensible. Il peut rester insensible et gonflé pendant des mois.

Risques

Toutes les interventions chirurgicales présentent des risques (infection, saignements, ou mauvaise réaction à l’anesthésie). La rhinoplastie peut également vous exposer aux risques suivants :

  • troubles respiratoires ;
  • saignements de nez ;
  • nez engourdi ;
  • nez asymétrique ;
  • cicatrices

Il arrive parfois que des patients ne soient pas satisfaits de l’intervention. Si vous souhaitez effectuer une nouvelle intervention, vous devez attendre que votre nez soit entièrement guéri. Il vous faudra éventuellement attendre une année entière avant de réopérer.

A lire aussi

Légionellose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleur au testicule : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs et affections de la hanche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Déglutition douloureuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névrite optique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de la personnalité limite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene