comprendre-facilement.fr
Pancréatite
Santé

Pancréatite : définition, cause, symptômes, traitement

La pancréatite est une enflure et une inflammation du pancréas. Votre pancréas est situé derrière votre estomac. Cet organe sécrète des enzymes qui vous aident à digérer les aliments et à ajuster la façon dont votre organisme utilise le sucre.

La pancréatite peut survenir et disparaître, ou devenir un problème chronique. Le traitement dépendra de la nature de votre pancréatite – aiguë ou chronique.

Types

La pancréatite aiguë commence souvent sans avertissement. L’inflammation disparaît habituellement quelques jours après le début du traitement. Selon National Digestive Diseases Information Clearinghouse (NDDIC), plus de 210 000 adultes aux États-Unis sont admis chaque année à l’hôpital pour une pancréatite aiguë chaque année. ( NDDIC )

Les calculs biliaires sont la cause la plus courante de la pancréatite aiguë. Les calculs biliaires sont de petites masses solides formées de bile. Le pancréas et la vésicule biliaire se partagent un canal biliaire par lequel la bile et d’autres enzymes de la digestion passent pendant la digestion. Les calculs biliaires peuvent causer une inflammation à la fois dans le canal biliaire et dans le pancréas. L’alcoolisme peut également contribuer à une pancréatite aiguë.

La pancréatite aiguë est une inflammation récurrente. Les patients souffrant de pancréatite chronique peuvent subir une lésion permanente du pancréas. Des tissus cicatriciels se développent en conséquence d’une inflammation prolongée. De tels tissus, s’ils sont abondants, peuvent empêcher votre pancréas de produire suffisamment d’enzymes pour permettre la digestion. Par conséquent, vous aurez probablement du mal à digérer la graisse.

Selon les National Institutes of Health, l’abus d’alcool est la cause la plus courante de pancréatite aiguë chez les adultes. (NIH) Des maladies auto-immunes et génétiques, comme la fibrose kystique, peuvent également causer une pancréatite chronique chez certains patients.

Symptômes

La plupart des personnes ayant une pancréatite aiguë ou chronique souffrent de douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen ; c’est le symptôme le plus important. Un examen d’imagerie peut révéler une inflammation chez les personnes ayant une pancréatite chronique, mais à part cela ce trouble peut être asymptomatique.

Autres symptômes possibles de la pancréatite :

  • douleur s’étendant depuis votre côté gauche jusqu’à votre dos
  • indigestion
  • nausée ou vomissements
  • sensibilité abdominale
  • perte de poids non intentionnelle.
  • estomac gonflé et distendu (ballonnement)
  • crises de hoquet

Les personnes ayant une pancréatite chronique peuvent également présenter une stéatorrhée. La stéatorrhée désigne des selles graisseuses qui produisent une odeur désagréable. Elle peut être un signe de mauvaise absorption des aliments. Cela signifie que vous n’absorbez pas tous vos nutriments essentiels parce que votre pancréas ne secrète pas assez d’enzymes de digestion pour décomposer votre nourriture.

Les douleurs associées à la pancréatite peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures à la fois. Dans des cas graves, l’inconfort de la pancréatite chronique peut devenir constant. Vos douleurs augmenteront après les repas et quand vous serez allongé. Essayez de rester en position assise ou de vous pencher vers l’avant pour être plus à l’aise.

Diagnostic

Votre médecin utilisera une combinaison d’analyses de sang et d’examens d’imagerie pour établir un diagnostic. Si vous avez une pancréatite aiguë, des analyses de sang montreront peut-être une élévation de votre taux d’enzymes pancréatiques. Une échographie, une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou une tomodensitométrie pourra révéler la taille de votre pancréas et indiquer si vous avez des canaux biliaires obstrués. Un dosage des graisses fécales peut également permettre de déterminer si vos selles ont une teneur en graisse plus élevée que la normale.

Traitement

Le traitement pour la pancréatite aiguë ou chronique nécessite souvent une hospitalisation. Le pancréas joue un rôle crucial pour votre digestion et il est nécessaire qu’il se repose pour pouvoir guérir. Pour cette raison, il vous sera peut-être administré des liquides et de la nutrition par voie intraveineuse ou à travers un tube introduit dans votre nez et menant directement à votre estomac (sonde d’alimentation). Le moment auquel vous recommencerez à vous alimenter par la bouche dépendra de votre état. Certaines personnes se sentiront mieux au bout de deux ou trois jours, mais d’autres devront attendre une semaine ou deux avant d’être suffisamment guéries.

Régime alimentaire

Un régime alimentaire sain et pauvre en matières grasses est extrêmement utile pour récupérer rapidement après une pancréatite. Les personnes souffrant de pancréatite chronique, en particulier, doivent surveiller attentivement la quantité de lipides qu’elles consomment parce que le fonctionnement de leur pancréas est compromis.

Mangez de petits repas tout au long de la journée pour stresser au minimum votre système digestif. Ne mangez que des produits laitiers et d’autres aliments à faible teneur en matières grasses, et buvez beaucoup de liquides pour rester hydraté. Votre médecin vous donnera peut-être aussi des suppléments vitaminiques pour s’assurer que vous obtenez tous les nutriments dont vous avez besoin.

Chirurgie

La détermination de la cause sous-jacente de votre pancréatite fait partie du processus de sélection du traitement. Si votre médecin diagnostique des calculs biliaires ou d’autres blocages des canaux biliaires, vous aurez peut-être besoin d’une intervention chirurgicale pour remédier à ces problèmes.

Changements de mode de vie

Arrêtez de fumer et de boire trop d’alcool pour aider votre pancréas à guérir plus rapidement et plus complètement. Parlez de ces sujets avec votre médecin si vous avez besoin d’aide pour arrêter de fumer.

Techniques non conventionnelles pour le contrôle de la douleur

Vous recevrez probablement des analgésiques par voie intraveineuse à l’hôpital. Cependant, certaines thérapies non conventionnelles peuvent également aider à réduire les douleurs de la pancréatite selon la Mayo Clinic. (Mayo Clinic) Essayez le yoga, des exercices de relaxation tels que des respirations profondes et la méditation si les traitements conventionnels ne réduisent pas votre douleur. Ces traitements non conventionnels sont axés sur des mouvements lents et mesurés qui peuvent vous distraire en cas d’inconfort.

Risques

La pancréatite peut être contrôlée par un mode de vie sain et un traitement médical si besoin est. Cependant, certains patients subissent des complications. Ces complications sont rares, mais plus courantes chez les personnes ayant une pancréatite chronique :

  • lésions rénales
  • cancer du pancréas
  • diabète
  • malnutrition
  • infection pancréatique

Les patients souffrant d’une pancréatite aiguë sont également susceptibles de développer des troubles respiratoires.

A lire aussi

La laryngectomie : parlons-en : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tomodensitogramme crânien : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

RCP : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Agranulocytose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs et affections de la hanche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene