comprendre-facilement.fr
troubles de l'alimentation
Santé

Options de traitement des troubles de l’alimentation : définition, cause, symptômes, traitement

L’objectif du traitement est d’arrêter et d’inverser les dommages physiques causés par ces troubles, et aussi de s’attaquer aux problèmes sous-jacents pouvant provoquer des comportements malsains ou y contribuer. Plusieurs techniques de traitement aident à identifier et éviter les situations, les émotions et les comportements qui déclenchent le trouble alimentaire, et à remplacer les habitudes malsaines par des habitudes saines.

Ces traitements peuvent inclure des médicaments, l’éducation nutritionnelle et la thérapie. Ceux qui souffrent d’un trouble alimentaire assistent souvent à des classes et ont des rendez-vous réguliers chez des thérapeutes agréés qui assurent le suivi de leur rétablissement.

Quels types de traitement sont utilisés ?

La recherche n’a pas identifié un cycle de traitement spécifique plus efficace que les autres. Le traitement dépend de la personne concernée et de sa situation.

Médecins et professionnels agréés travailleront avec vous pour créer un plan de traitement personnalisé. Ce plan sera adapté à vos besoins et à votre personnalité individuels, à vos traitements antérieurs et à votre envie de vous rétablir. Plans de traitement possibles :

Psychothérapie

Beaucoup de ceux qui souffrent de troubles de l’alimentation participent à des séances individuelles avec un psychothérapeute. Celui-ci travaillera avec vous pour identifier les humeurs, les sentiments et autres stimulus qui déclenchent des comportements indésirables. Ensemble, vous développerez des méthodes saines pour gérer ces situations.

La thérapie de groupe peut aussi être efficace. Elle se déroule dans une grande salle avec d’autres patients qui veulent se remettre d’un trouble alimentaire.

La thérapie familiale est utilisée pour traiter les enfants et adolescents souffrant d’un trouble alimentaire. Dans le cadre de ce traitement, les parents assument la responsabilité d’aider leur enfant à se rétablir. La participation des membres de la famille peut aider l’enfant ou l’adolescent à réapprendre des habitudes alimentaires saines dans une atmosphère encourageante et positive.

Traitement médical

Les troubles de l’alimentation peuvent provoquer de graves problèmes de santé. Notamment, des lésions cardiaques, de la tension artérielle anormale et des défaillances d’organe.

S’il est très grave, le problème peut exiger une hospitalisation et une surveillance. Certaines cliniques se spécialisent également dans le traitement de ces troubles.

Conseils en nutrition

Diététiciens et nutritionnistes collaborent avec les individus pour créer un régime sain et équilibré afin d’assurer qu’ils consomment les nutriments dont ils ont besoin. Cela peut aider quelqu’un chez qui un tel trouble a provoqué une insuffisance ou un excès pondéral à retrouver un poids sain, et lui apprendre des habitudes alimentaires saines à long terme.

Traitements médicamenteux

La recherche soutenant l’utilisation de médicaments pour traiter un trouble alimentaire est toujours peu concluante. Les médicaments ne guériront pas ce trouble, mais ils peuvent aider à traiter certains des problèmes sous-jacents, notamment la dépression, l’anxiété et le trouble obsessionnel compulsif.

Existe-t-il d’autres traitements pour l’anorexie nerveuse ?

Selon l’Institut national de santé mentale aux États-Unis (National Institute of Mental Health, NIMH), les médecins encouragent les parents d’enfants ou d’adolescents anorexiques à essayer un type de thérapie appelé l’approche Maudsley. Ce type de traitement exige des parents qu’ils assument la responsabilité de nourrir leur enfant. Il est particulièrement utile quand les enfants ont besoin de gagner du poids. (NIMH, 2011)

Existe-t-il d’autres traitements pour la boulimie ?

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est souvent utilisée pour traiter les boulimiques. Ce type de traitement est axé sur l’identification des comportements malsains de façon à pouvoir les résoudre sans avoir recours au cycle d’hyperphagie suivie de purge.

On peut utiliser des médicaments pour traiter l’anxiété et/ou la dépression. Des études cliniques ont montré que l’antidépresseur Fluoxétine peur réduire le cycle d’hyperphagie boulimique suivie de purge. Il a également été démontré que ce médicament réduit le risque de rechute et améliore les attitudes des patients au sujet de la nourriture. (NIMH, 2011)

Comment le trouble d’hyperphagie boulimique est-il traité ?

Comme les autres troubles, on traite habituellement l’hyperphagie boulimique par une combinaison de plusieurs méthodes. Notamment, thérapie, antidépresseurs et modification du comportement.

Article resources

A lire aussi

Kyste de Baker (ou kyste poplité) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer de la thyroïde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de l’azote uréique dans l’urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Fièvre dengue : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pouls faible ou absence de pouls : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Felty : définition, cause, symptômes, traitement

Irene