comprendre-facilement.fr
panaris
Santé

Le panaris : définition, cause, symptômes, traitement

Le panaris est une infection de la peau autour des ongles de la main ou des ongles des orteils. L’infection peut être causée par une bactérie, un champignon, ou un certain type de levure (candida). Il peut également découler de la combinaison des trois agents infectieux. Selon la cause de l’infection, le panaris peut apparaître lentement et subsister plusieurs semaines, ou apparaître soudainement et disparaître en seulement un jour ou deux. Les symptômes du panaris sont facilement identifiables et peuvent généralement être facilement soignés sans causer de dommage (ou presque pas) à la peau et aux ongles. Toutefois, s’il est négligé, l’infection peut devenir grave et provoquer la perte partielle ou totale de l’ongle.

Types

Le panaris peut être soit aigu, soit chronique, selon la vitesse d’apparition, la durée, et les agents infectieux en présence.

Panaris aigu

Une infection aiguë se produit presque toujours autour des ongles des doigts, et son apparition est très rapide. Elle est généralement le résultat de dommages causés à la peau autour des ongles dont l’origine peut être des rongements d’ongles, des petites peaux arrachées, des manucures et d’autres lésions physiques. Les staphylocoques sont les agents infectieux les plus répandus dans le cas du panaris aigu.

Panaris chronique

Une infection chronique peut se produire sur les doigts ou les orteils, et elle apparaît lentement. Elle persiste durant plusieurs semaines et revient souvent. Elle est généralement provoquée par plusieurs agents infectieux, bien souvent la levure candida ou un champignon associé à des bactéries, et elle se rencontre plus souvent chez les personnes qui sont constamment exposées à des environnements humides.

Symptômes

Les symptômes du panaris aigue et du panaris chronique sont très similaires. Ils se distinguent l’un de l’autre principalement par la vitesse d’apparition et la durée de l’infection. Les infections chroniques apparaissent lentement et durent plusieurs semaines alors que les infections aiguës apparaissent subitement et ne durent pas longtemps. Les deux types d’infections se traduisent par les mêmes symptômes :

  • une rougeur de la peau autour de l’ongle
  • une sensibilité de la peau autour de l’ongle
  • des cloques remplies de pus
  • des changements dans la forme, la couleur ou la texture de l’ongle.
  • un décollement de l’ongle

Causes

Il existe de nombreuses causes du panaris aigu et du panaris chronique. La cause sous-jacente des deux types de panaris est la présence d’un ou plusieurs agents infectieux : bactéries, levures et champignons.

Panaris aigu

Une infection aiguë est généralement provoquée par un agent bactérien autour de l’ongle introduit par certains types de traumatismes. Cette infection peut survenir quand on se ronge les ongles ou quand on s’arrache de petites peaux, ou elle peut résulter de perforations provoquées par des instruments de manucure, de cuticules repoussées de manière trop violente, et d’autres blessures du même type.

Panaris chronique

L’agent infectieux sous-jacent dans le cas du panaris chronique est le plus souvent la levure candida, mais il peut être aussi un champignon ou une bactérie. Dans la mesure où les levures et les champignons se développent dans les environnements humides, cette infection est souvent provoquée lorsque les pieds ou les mains sont souvent dans l’eau.

Diagnostic

Dans la plupart des cas, le médecin est en mesure de diagnostiquer l’infection par simple observation. Si l’infection ne réagit pas à un traitement, le médecin peut prélever un échantillon des liquides de la zone infectée afin de les faire analyser en laboratoire. Cela permettra de déterminer la nature exacte de l’agent infectieux afin que le médecin puisse prescrire le traitement adéquat.

Traitement

Pour les cas bénins de panaris aigu, un traitement à domicile peut suffire en trempant la zone infectée dans de l’eau chaude plusieurs fois par jour et en appliquant une pommade antibiotique. Si l’infection est plus profonde ou si elle ne réagit pas au traitement à domicile, le médecin peut prescrire des antibiotiques par voie orale. Il peut également être nécessaire d’inciser les ampoules et les abcès afin de faire partir les liquides, de soulager la gêne et d’accélérer la guérison.

Le panaris chronique est plus délicat à traiter. Le traitement à domicile n’étant pas susceptible de guérir le panaris chronique, il est nécessaire de consulter un médecin. Le médecin prescrit habituellement un médicament antifongique et conseille de conserver la zone infectée à l’abri de l’humidité. Dans les cas les plus graves, un recours à la chirurgie afin de retirer une partie de l’ongle peut être nécessaire.

Prévention

Une bonne hygiène est importante afin de prévenir le panaris. En gardant les pieds et les mains propres, il est possible d’empêcher les bactéries de s’introduire entre les ongles et la peau. Il est également possible de prévenir les infections aiguës en évitant les lésions dans la zone de l’ongle qui peuvent être causées par le fait de se ronger les ongles ou par une manucure ou une pédicure.

Pour prévenir les infections chroniques, il est conseillé d’éviter d’exposer les mains et les pieds à l’eau et à des environnements humides, et de les garder aussi secs que possible.

Pronostic

En cas de panaris aigu bénin, le pronostic est bon. Il peut être traité avec succès et il y a peu de chance pour qu’il revienne. S’il n’a pas été traité pendant une trop longue période, les perspectives restent bonnes malgré tout, dans la mesure où un traitement médical est envisagé.

Le pronostic pour les infections chroniques n’est pas aussi bon dans la mesure où l’infection fongique est susceptible de durer plus longtemps – plusieurs semaines ou plusieurs mois. Toutefois, un traitement devrait parvenir à le faire disparaître.

A lire aussi

Douleur du genou : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tests de l’état mental : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La cœlioscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

11 symptômes de coronavirus à connaître et comment prévenir le virus

Emmanuel

Kyste de Baker (ou kyste poplité) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleur au testicule : définition, cause, symptômes, traitement

Irene