comprendre-facilement.fr
Kyste de Baker
Santé

Kyste de Baker (ou kyste poplité) : définition, cause, symptômes, traitement

Un kyste poplité, également appelé kyste de Baker, est une poche emplie de liquide causant une grosseur sur la face arrière du genou, entraînant une raideur et restreignant le mouvement. Le kyste peut être douloureux lors des flexions ou extensions du genou.

D’ordinaire, cette condition est le résultat d’un problème affectant l’articulation du genou, tel que l’arthrite ou une lésion du cartilage. Le traitement de la cause sous-jacente peut fréquemment permettre d’atténuer le problème. Bien qu’un kyste poplité n’entraîne pas de dommages à long terme, il peut s’avérer très inconfortable.

Causes

Une tuméfaction grave du genou peut être à l’origine de la formation d’un kyste poplité. La tuméfaction est le résultat d’un excédent de synovie (le fluide qui assure la lubrification de l’articulation du genou).

La synovie est un liquide clair qui, normalement, circule dans les cavités de l’articulation du genou. Il arrive que le genou produise ce fluide en excès. La pression augmentant, fluide est chassé vers l’arrière du genou, d’où l’apparition d’une poche.

Les causes les plus fréquentes du kyste poplité sont :

  • un dommage au cartilage du genou (le ménisque) ;
  • l’arthrite du genou ;
  • la polyarthrite rhumatoïde ;
  • diverses conditions du genou cause d’inflammation de l’articulation.

Le genou étant une articulation complexe, il s’abime aisément. Selon l’académie américaine de chirurgie orthopédique (American Academy of Orthopedic Surgeons, AAOS), en 2003, quelques 19,4 millions d’Américains ont consulté un médecin pour un problème de genou. Le genou a ainsi constitué la première cause de consultation d’un spécialiste orthopédique (AAOS). Les lésions de ce type peuvent être à l’origine d’une inflammation conduisant à la formation d’un kyste poplité.

Symptômes

Il est possible qu’un kyste poplité ne s’accompagne d’aucune douleur. Dans certains cas, il peut arriver que vous n’en remarquiez même pas l’existence. Il est toutefois possible que vous remarquiez un certain nombre de symptômes, parmi lesquels :

  • une douleur modérée à violente ;
  • une raideur ;
  • une amplitude de mouvement limitée ;
  • une tuméfaction de la partie arrière du genou et du mollet ;
  • la formation d’une ecchymose sur le genou et le mollet ;
  • une rupture du kyste.

La formation d’un caillot sanguin peut également être à l’origine de l’apparition d’une ecchymose et d’une tuméfaction derrière le genou et sur la face arrière du mollet. Il est important que votre médecin examine la tuméfaction, afin de déterminer si la cause en est un kyste ou un caillot. Un examen IRM ou échographique peut également être utilisé aux fins de diagnostic.

Diagnostic

Le médecin examinera le genou et palpera la tuméfaction. Lorsque le kyste est de petite taille, il est possible qu’il compare le genou affecté au genou sain et qu’il vérifie votre amplitude de mouvement.‎ En plaçant une source d’éclairage derrière le kyste, votre médecin peut examiner celui-ci et déterminer s’il contient du fluide.

Lorsque la taille du kyste augmente rapidement, ou si le kyste est cause de violentes douleurs ou de fortes fièvres, le médecin pourra recommander d’autres tests. Ceux-ci permettront de déterminer si une autre forme de grosseur, telle qu’une tumeur, est à l’origine de la tuméfaction. Au nombre de ces tests non invasifs figurent l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et l’échographie.

Bien qu’une radiographie ne permette pas de voir un kyste, elle peut être utile pour détecter d’autres problèmes, comme une inflammation ou arthrite.

L’IRM permettra au médecin de voir nettement le kyste, et de détecter un éventuel dommage du cartilage.

Traitement

Il n’est pas rare qu’un kyste poplité ne nécessite pas de traitement et qu’il disparaisse de lui-même. Lorsque la tuméfaction grossit et cause une forte douleur, votre médecin peut recommander l’un ou l’autre des traitements suivants :

Drainage de fluide

Le médecin insèrera une aiguille dans la tuméfaction. Il utilisera l’échographie pour faciliter le guidage de l’aiguille jusqu’à l’endroit requis et ponctionnera le fluide contenu dans l’articulation.

Physiothérapie

Des exercices doux et réguliers peuvent contribuer à accroître votre amplitude de mouvement et à renforcer les muscles autour du genou. Des béquilles peuvent contribuer à atténuer la douleur. Vous pouvez également réduire la douleur grâce à un bandage compressif ou en plaçant de la glace sur l’articulation.

Traitements médicamenteux

Le médecin peut recommander un corticostéroïde, comme la cortisone, pour traiter le kyste. Ce médicament sera injecté dans le kyste. Bien qu’il contribue à atténuer la douleur, il ne suffit pas toujours à prévenir la réapparition d’un kyste poplité.

La plupart du temps, les médecins traitent la cause sous-jacente plutôt que le kyste proprement dit. Si par exemple votre médecin établit que le cartilage de votre genou est endommagé, il peut recommander une intervention chirurgicale réparatrice ou d’ablation.

Lorsque la cause sous-jacente est l’arthrite, le kyste peut subsister même après le traitement de celle-ci. Si le kyste est source de douleur et limite votre amplitude de mouvement, votre médecin peut recommander son ablation chirurgicale.

Pronostic

Bien que source d’inconfort et de gêne, le kyste poplité n’entraîne pas de dommage à long terme. Les symptômes apparaissent et disparaissent. Dans la plupart des cas, la condition s’améliore au fil du temps ou avec une intervention chirurgicale. L’invalidité à long terme imputable à un kyste poplité est très rare.

Complications

Les complications sont rares. Elles peuvent néanmoins prendre les formes suivantes :

  • tuméfaction prolongée ;
  • douleur aiguë ;
  • complications liées à des lésions connexes, telles qu’une déchirure du cartilage.

A lire aussi

L’angine de Ludwig : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le mégacôlon toxique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le panaris : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

3 astuces efficaces pour faire pousser rapidement ses cheveux courts

Tambi

Dosage de l’acide folique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pourquoi se doter d’un logiciel de suivi des heures de délégation CSE ?

Emmanuel