comprendre-facilement.fr
Insertion d'une sonde d'alimentation
Santé

Insertion d’une sonde d’alimentation (gastrostomie) : définition, cause, symptômes, traitement

Une sonde d’alimentation est un tube qui est introduit dans votre estomac à travers votre abdomen. Elle sert à vous alimenter lorsque vous avez du mal à manger. Elle est également appelée gastrostomie endoscopique percutanée (GEP), oesophagogastroduodénoscopie (OGD) ou sonde gastrique.

Ce traitement est utilisé pour les personnes qui ont du mal à s’alimenter normalement. Ce problème peut être causé par une déformation de la bouche ou de l’œsophage, ou parce que la personne a du mal à avaler ou à absorber ses aliments. L’insertion de cette sonde est également utilisée pour les personnes capables de manger mais qui ne peuvent pas recevoir assez de nourriture ou de liquides par la bouche. La sonde d’alimentation peut également être utilisée pour administrer des médicaments.

Préparation

Cette procédure est effectuée dans un hôpital ou dans une clinique. Avant de commencer, dites à votre médecin si vous prenez des médicaments, notamment des anticoagulants tels que Coumadin (warfarine) ou Plavix. Vous devrez arrêter de prendre de l’aspirine ou des médicaments anti-inflammatoires une semaine avant la procédure. Votre médecin devra également savoir si vous avez certains problèmes de santé tels que du diabète, des allergies ou des pathologies cardiaques ou pulmonaires, ou si vous êtes enceinte. Si vous avez du diabète, il faudra peut-être ajuster vos médicaments oraux ou votre insuline le jour de la procédure.

La gastrostomie est effectuée en utilisant un tube endoscopique flexible auquel une caméra est jointe. Il vous sera peut-être administré un anesthésiant pour votre confort. Ceci pourra vous mettre dans un état de somnolence après la procédure. Faites le nécessaire avant la procédure pour que quelqu’un vous reconduise chez vous.

Vous devrez jeûner avant cette procédure. En général, les médecins vous demanderont de ne pas manger pendant huit heures avant la procédure.

Interventions

Pendant la procédure, il vous sera demandé de retirer vos bijoux et vos prothèses dentaires, le cas échéant. Il vous sera ensuite administré un anesthésiant et un antidouleur. Vous vous coucherez sur le dos, et un endoscope (tube flexible auquel une caméra est attachée) sera placé dans votre bouche et descendra le long de votre œsophage. La caméra aidera le médecin à visualiser la paroi de votre estomac pour s’assurer que la sonde d’alimentation est positionnée correctement.

Lorsque l’estomac sera visible, le médecin pratiquera une petite incision dans votre abdomen. Ensuite, le médecin introduira la sonde d’alimentation à travers l’ouverture. Il positionnera le tube à l’endroit désiré et placera un pansement stérile autour du site. Il y aura peut-être un peu de fuites. L’ensemble de la procédure dure généralement moins d’une heure.

La sonde d’alimentation peut être temporaire ou permanente, selon la raison de son introduction.

After theInterventions

Suivi

Prévoyez de vous reposer après la procédure car le médicament qui vous a été administré peut vous rendre somnolent. L’abdomen devrait guérir en cinq à sept jours. Après l’insertion de la sonde, il se peut qu’un nutritionniste vous montre comment utiliser la sonde pour vous alimenter. Il vous apprendra également comment entretenir la sonde.

De légères fuites autour de la sonde sont normales pendant un jour ou deux, et un infirmier/une infirmière changera probablement votre pansement de temps en temps. Il est normal de ressentir des douleurs pendant quelques jours autour du site de l’incision. Gardez toujours le site sec et propre pour ne pas risquer de causer une irritation de la peau ou une infection.

Cette procédure comporte quelques risques, mais ils ne sont pas très courants. Ces risques incluent du mal à respirer et de la nausée résultant de l’administration du médicament. Un saignement excessif et une infection sont toujours des risques associés à la chirurgie, même avec une procédure aussi mineure que l’insertion d’une sonde d’alimentation.

Quand faut-il appeler le médecin ?

Avant de quitter l’hôpital ou la clinique, assurez-vous que vous savez comment entretenir votre sonde et quand il est nécessaire de contacter un médecin. Consultez votre médecin si :

  • la sonde se détache
  • vous avez du mal à supporter la préparation ou la sonde est obstruée
  • vous constatez des saignements excessifs
  • les fuites continuent pendant plus de quelques jours autour du site de l’incision
  • vous présentez des signes et des symptômes d’une infection, y compris des rougeurs, un gonflement ou de la fièvre

A lire aussi

Règles abondantes, prolongées ou irrégulières : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tumeur cérébrale de l’adulte : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

11 symptômes de coronavirus à connaître et comment prévenir le virus

Emmanuel

Facteurs de risque d’ostéoporose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intolérance à la chaleur : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La vitamine C : l’un des actifs incontournables pour être en bonne santé 

Tambi