comprendre-facilement.fr
fonds de placement à gestion active ou passive
Finances et Bourse

Comment choisir entre fonds de placement à gestion active ou passive ?

Investir en bourse implique de faire des choix qui sont parfois très difficiles. Bien qu’il soit important de diversifier son portefeuille, il est impossible d’acquérir tous les produits qui existent sur les marchés financiers. De toute manière, cela serait contre-productif au final. Lorsque l’on décide de placer son argent dans un fonds en bourse, doit-on le choisir en gestion passive ou active ? Voici quelques informations dont on doit tenir compte afin de répondre à cette question.

Quelle est la différence entre un fonds à gestion passive ou active ?

Comme le suggèrent les qualificatifs, ces fonds sont gérés de manière opposée. Dans le cas d’une gestion active, les financiers qui ont créé et gèrent le fonds cherchent à en maximiser le rendement. Pour ce faire, ils vendent les différents actifs qui rapportent le moins, et en achètent d’autres, plus prometteurs, constamment. Ce sont des OPCVM, mieux connus sous le nom de fonds communs de placement.

Pour ce qui est des fonds en gestion passive, ils contiennent des actifs stables qui représentent à l’identique un sous-jacent. Celui-ci peut être un indice, des matières premières, un secteur d’industrie, etc. On les trouve le plus souvent sous la forme d’ETF. Leur popularité n’a cessé de croître auprès des investisseurs depuis quelques décennies, ce qui les a propulsés au sommet des fonds de placement. Dirigez-vous vers ce site pour savoir comment procéder afin d’investir dans des ETF.

Quels sont les avantages principaux de chacun d’eux ?

Lorsque l’on observe le coût de chacun d’entre eux, on se rend compte qu’une des différences les plus importantes se trouve dans les frais chargés aux investisseurs. En effet, un fonds à gestion active coûte beaucoup plus cher à celui qui y investit. C’est tout à fait normal puisque des professionnels sont au travail afin d’augmenter le rendement du fonds, en tout temps. Cette gestion est prise en compte et peut-être facturée à deux pour cent de la valeur de l’investissement au fond, voire même plus. C’est une des raisons principales qui fait augmenter la demande pour les ETF face aux OPCVM.

De l’autre côté de la médaille, bon nombre d’investisseurs ne veulent pas se satisfaire d’un rendement moyen. Ils préfèrent investir dans un fonds de placement en commun, car ils font confiance à leurs dirigeants pour trouver des actifs qui leur feront accroître leur capital plus rapidement.

Enfin, soulignons qu’il est plus facile de trader des ETF en bourse. En effet, ils sont cotés comme les autres produits et peuvent être achetés et vendus en tout temps. Ce n’est pas le cas des fonds de placement en commun.

Doit-on vraiment choisir entre les deux ?

La réponse à cette question est non. Les ETF et les OPCVM sont des produits différents qui peuvent être complémentaires. L’objectif d’un investisseur est d’augmenter son capital en acquérant des produits divers sur les marchés financiers. C’est cette diversification qui est importante, car elle permet de conserver un portefeuille équilibré, et donc moins risqué. La participation à des OPCVM et l’acquisition d’ETF sont tout à fait faisables en ligne avec cette stratégie, parce qu’elles offrent au trader une plus grande sécurité sur les marchés financiers.

A lire aussi

Comprendre la volatilité : fondements de la négociation d’options

administrateur

Le processus de demande de crédit conso

Tambi

Comment choisir un logiciel de caisse pour vos magasins ?

La rédaction

Modèle Black-Scholes-Merton : comment l’appliquer en trading d’ETF ?

administrateur

Existe-t-il différents types de crédits renouvelables ?

Nicolas Certu