comprendre-facilement.fr
trichorrhexie invaginée
Santé

Cheveu bambou (trichorrhexie invaginée) : définition, cause, symptômes, traitement

Le cheveu bambou (trichorrhexis invaginata) est une anomalie de la tige pilaire qui a pour effet de donner aux cheveux une apparence semblable à des bambous. Des cheveux sains ont une apparence lisse lorsqu’on les observe au microscope. Le cheveu bambou présente en revanche des nodules ou des nervures espacées régulièrement.

Cette pathologie est souvent évoquée en liaison avec une maladie appelée syndrome de Netherton. Selon les Children’s Mercy Hospital and Clinics, la plupart des cas de trichorrhexis invaginata sont provoqués par le syndrome de Netherton (Children’s Mercy). Le syndrome de Netherton est une maladie héréditaire qui provoque des rougeurs, une peau squameuse, le cheveu bambou et des problèmes d’allergie.

Le cheveu bambou peut affecter les cheveux du crâne, les sourcils et les cils.

Causes

Le cheveu bambou est provoqué par une faiblesse corticale ou une faiblesse de la partie centrale du cheveu. Ces zones affaiblies se forment à certains endroits le long du cheveu. Des segments corticaux plus résistants situés à proximité appuient sur ces zones affaiblies, entraînant la formation de nodules ou de nervures. Ceux-ci donnent une apparence irrégulière au cheveu et les rend facilement cassants.

Une personne atteinte du syndrome de Netherton hérite d’un gène qui a muté (le gène SPINK5), lequel est à l’origine de ce processus anormal de croissance.

Aspect

Les attributs du cheveu bambou sont distincts et peuvent inclure :

  • des cheveux qui cassent facilement
  • une apparence noueuse des cheveux
  • une perte des sourcils ou des cils
  • une croissance clairsemée des cheveux ou une tendance à la perte de cheveux
  • des cheveux secs
  • des cheveux ternes
  • des cheveux en épi
  • des cheveux courts en raison de cassures constantes
  • les poils des sourcils qui peuvent ressembler à des bâtonnets

Les enfants nés avec le syndrome de Netherton peuvent ne développer de symptômes liés au cheveu bambou qu’après l’âge de 2 ans.

Diagnostic

Un examen physique est suffisant pour diagnostiquer le cheveu bambou. Le médecin peut prélever un cheveu du crâne pour l’observer au microscope.

Pour diagnostiquer le syndrome de Netherton, le médecin peut prescrire une série de tests d’ADN ou une biopsie cutanée pour rechercher d’éventuelles mutations géniques. La biopsie cutanée requiert le prélèvement d’un petit morceau de peau pour analyse en laboratoire. Des test d’ADN sont souvent employés pour rechercher les anomalies du gène SPINK5.

Selon Medscape, les deux tiers des patients atteints par le cheveu bambou ont subi une mutation de ce gène (Medscape).

Traitement

Les symptômes du cheveu bambou diminuent en vieillissant, sans qu’il soit nécessaire de recourir à un traitement. Dans la mesure où la pathologie est la conséquence directe d’une mutation génique, il n’existe pas de traitement connu pour cette pathologie ou pour lutter contre les mutations qui en sont à l’origine.

Il est toutefois possible de minimiser la cassure des cheveux en s’assurant que ceux-ci restent hydratés. Pour ce faire, il sera nécessaire de boire de l’eau régulièrement et d’éviter d’utiliser des produits capillaires à base d’alcool. Ces produits rendent les cheveux plus secs et par conséquent plus cassants.

Il est également indispensable d’éviter l’utilisation de produits chimiques sur les cheveux tels que des défrisants ou les produits utilisés pour les permanentes. La plupart de ces produits contiennent un avertissement afin qu’ils ne soient pas utilisés sur des cheveux abimés. L’utilisation de ces produits peut entraîner une perte importante de cheveux et une alopécie cicatricielle. Cette forme de perte de cheveux cicatrise les follicules pileux, diminuant ainsi les chances de repousse des cheveux.

Complications

La cassure des cheveux et leur perte sont des complications courantes du cheveu bambou.

A lire aussi

La plaie sur le doigt : comment en prendre soin quand il est cassé… : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’angine de Ludwig : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de l’œil sec : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Kératose séborrhéique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tomodensitogramme crânien : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névrite optique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene