comprendre-facilement.fr
Péritonite
Santé

Asthme allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Si vous avez parfois du mal à respirer pendant la saison des allergies, il est possible que vous souffriez d’asthme allergique. Celui-ci est provoqué par une réaction allergique. On l’appelle parfois l’asthme induit par les allergies.

Les personnes souffrant d’asthme allergique commencent généralement à en ressentir les symptômes après avoir inhalé un allergène comme le pollen. L’AAFA, fondation américaine de lutte contre l’asthme et les allergies, indique que plus de la moitié des asthmatiques souffrent d’asthme allergique. La plupart des cas d’asthme allergique peuvent être traités.

Causes

Les allergies se développent quand le système immunitaire réagit de manière excessive en présence d’une substance inoffensive. On appelle cette substance un allergène. Deux symptômes fréquents des allergies sont les démangeaisons et les gonflements. Certaines personnes peuvent aussi développer des difficultés respiratoires après avoir inhalé des allergènes. C’est ce que l’on appelle l’asthme allergique. Il se produit quand les voies respiratoires gonflent dans le cadre d’une réaction allergique.

En général, seuls les allergènes inhalés causent l’asthme allergique. Plusieurs allergènes peuvent provoquer cette pathologie :

  • pollen
  • squames d’animaux domestiques
  • poussière

Les cafards, le lait, le poisson, les crustacés, les œufs, les arachides et les noix (oléagineux) peuvent aussi provoquer l’asthme allergique. Cependant une réaction asthmatique à ces allergènes est moins fréquente.

Symptômes

Les symptômes de l’asthme allergique sont les mêmes que ceux de l’asthme régulier. Il s’agit notamment des suivants :

  • respiration sifflante
  • toux
  • gêne respiratoire
  • respiration rapide
  • essoufflement

Si vous souffrez du rhume des foins ou d’allergies cutanées en réaction à l’allergène responsable de votre asthme, il se peut que vous souffriez également de:

  • démangeaison de la peau
  • éruption cutanée
  • desquamation de la peau
  • écoulement nasal
  • démangeaison des yeux
  • larmoiement
  • congestion

En cas d’ingestion de l’allergène, les symptômes suivants peuvent aussi être présents :

  • urticaire
  • tuméfaction du visage ou de la langue
  • picotements dans la bouche
  • gonflement de la bouche, de la gorge ou des lèvres
  • anaphylaxie (grave réaction allergique)

Diagnostic

Les tests par égratignure sont fréquemment utilisés pour confirmer des allergies. Le médecin égratigne la peau à l’aide d’une aiguille contenant une petite quantité d’allergène. Vingt minutes plus tard, il inspecte la peau pour voir s’il y a des boutons rouges. Si c’est le cas, il s’agit d’une réaction allergique.

Il est possible de réaliser des tests supplémentaires pour déterminer si les allergies sont accompagnées d’asthme.

La spirométrie mesure la quantité d’air inspirée et expirée. Ce test détecte le rétrécissement des tubes bronchiques.

Un spiromètre de pointe mesure la pression de l’air pendant l’expiration. C’est un simple test de la fonction pulmonaire.

Les tests de la fonction pulmonaire vérifient l’amélioration de la respiration après administration d’un médicament contre l’asthme (bronchodilatateur). Si le médicament améliore la respiration, cela indique la présence probable d’asthme.

Traitement

Dans le cadre de ce traitement, il est possible de s’attaquer à l’allergie, à l’asthme ou aux deux.

Pour traiter l’asthme, le médecin peut prescrire deux inhalateurs. Un des deux sert à prévenir l’asthme. L’autre (l’inhalateur de secours à action rapide) sert à traiter les symptômes de l’asthme.

Le traitement des allergies dépend de la gravité de vos symptômes. En cas de symptômes allergiques classiques, comme la démangeaison, il faudra peut-être prendre un antihistaminique. En cas de symptômes plus sévères, il faudra peut-être un traitement d’immunothérapie.

Complications

L’asthme allergique peut entraîner de graves complications. Notamment, l’anaphylaxie. En cas de telle réaction allergique grave, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • urticaire
  • gonflement de la bouche ou du visage
  • déglutition difficile
  • anxiété
  • confusion
  • toux
  • diarrhée
  • évanouissement
  • congestion nasale
  • trouble de l’élocution
  • mauvaise articulation

L’anaphylaxie non traitée peut entraîner la mort. Elle peut provoquer des problèmes tels qu’un rythme cardiaque anormal, l’atonie, une baisse de tension artérielle, un pouls rapide, un arrêt cardiaque ou un arrêt pulmonaire.

Prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir les crises d’asthme allergique. Cependant, il est possible d’en diminuer la fréquence en modifiant votre environnement.

Chez soi

Époussetez et passez l’aspirateur régulièrement, et utilisez un filtre HEPA. Cela peut réduire le nombre d’allergènes dans votre environnement.

Quand les taux de pollen sont élevés, gardez les portes et les fenêtres fermées. Le pollen est un allergène commun. Il déclenche des symptômes similaires à ceux de l’asthme chez les personnes souffrant du rhume des foins. Si le pollen vous fait éternuer, consultez un médecin.

Quand un ventilateur ou un climatiseur dégage une odeur de moisissure, ne l’utilisez pas. Si nécessaire, achetez des appareils neufs. Les moisissures peuvent déclencher des symptômes asthmatiques et allergiques. Elles sont également potentiellement mortelles quand elles sont inhalées. Retirez toutes traces de moisissures de vos murs ou planchers au moyen d’un détergent anti-moisissures.

Mesures supplémentaires

  • Utilisez un déshumidificateur ou un climatiseur quand l’humidité dans votre maison dépasse 40 %.
  • Évitez de garder vos animaux domestiques à l’intérieur si vous y êtes allergique. En cas d’allergies graves, il est recommandé d’éviter complètement les animaux.
  • Nettoyez et désinfectez votre cuisine et salle de bain pour empêcher la présence de cafards.
  • Portez un masque HEPA quand vous jardinez. Cela peut vous aider à éviter d’inhaler du pollen ou des moisissures.

A lire aussi

Le test d’anticorps pour le virus de l’herpès simplex : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intervention chirurgicale de réparation d’une hernie ombilicale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Une alimentation saine pour les seniors

Irene

Réduction des fractures osseuses : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de l’œil sec : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Promouvoir l’amour, la paix et le bonheur dans le monde

Claude