comprendre-facilement.fr
Emploi

Pourquoi choisir la formation d’architecte d’intérieur ?

La décoration d’intérieur devient un art à part entière. Mais outre le fait d’être une vocation, l’art s’apprend et se maîtrise. L’apprentissage et la formation en la matière sont d’autant plus facilités actuellement par le recours aux technologies numériques.

Le métier d’architecte d’intérieur en perspective

À partir des besoins de ses clients, particuliers, professionnels, entreprises, collectivités, l’architecte d’intérieur étudie et conçoit les aménagements des espaces intérieurs. Il doit concevoir les agencements de manière à embellir et à harmoniser l’espace. Pour ce faire, il est appelé à proposer un plan des tâches, incluant les matériaux et équipements à utiliser, en tenant compte des attentes et du budget qui sera alloué aux travaux.

Un professionnel ayant reçu une formation d’architecte d’intérieurpeut intervenir dans les logements particuliers, bâtiments d’entreprise, bureaux, magasins, stands commerciaux, musées, églises… Il peut être amené à optimiser l’espace par de nouveaux agencements, ou modifier complètement l’aménagement d’un intérieur. À cet effet, il va concevoir des cloisons, de faux plafonds, des éclairages, modifier l’emplacement des meubles, les zones de circulation… Les formes, les couleurs, les nuances, les matières, les lignes et les volumes relèvent de ses compétences.

Enfin, il produit une esquisse du projet en 3D en tenant compte des contraintes techniques et réglementaires. À sa sortie d’une école d’architecture, au terme de 3 ans de formation et de stage, l’étudiant possède toutes les compétences et le profil requis par les agences d’architecture d’intérieur.

Les pôles d’enseignement

De manière générale, la formation d’architecte d’intérieur comprend 3 pôles bien définis.

Le pôle théorique enseigne l’histoire de l’art. Il permet à l’élève d’assimiler les arts visuels, la sémiologie de l’espace intérieur dont l’utilisation des matières. La théorie apprend l’importance et le rôle du métier architecte d’intérieur, ses enjeux et les évolutions envisageables, ainsi que les codes de l’architecture d’intérieur. Un niveau Bac constitue le ticket d’accès à cette formation.

Ø Le pôle professionnel, dispensé par une école d’architecture porte sur l’infographie, sur la conception d’avant-projets en atelier et l’étude des représentations.

Ø Le pôle artistique aborde l’apprentissage des techniques des dessins académiques, des techniques d’approche du graphique en termes de design d’intérieur. Les stages en entreprise peuvent s’étendre à la décoration d’un événement commercial, culturel, social…

Ø L’apprentissage dans une école d’architecte d’intérieur dure en moyenne 3 ans au terme duquel l’élève sera à même d’apporter des solutions innovantes et fonctionnelles à ses futurs clients. Une évaluation est effectuée en fin de cursus par une équipe de jury composé de professionnels.

Contenus de la formation

L’école d’architecte d’intérieur est accessible dès le niveau Bac. Toutefois, des formations avancées sont dispensées aux élèves de niveau Bac+2 à Bac+5. Elles sont sanctionnées de diplômes de haut niveau susceptibles d’ouvrir vers des perspectives de haut niveau.

Ainsi, pour un niveau Bac+2, vous pourrez déjà prétendre à un BTS qui vous permet de réaliser une étude et réalisation d’agencement d’intérieurs. Le niveau Bac+3 peut être couronné d’un diplôme national d’Art et de Design, ou d’une Licence professionnelle en Agencement. Le diplôme de niveau Bac + 4 et +5, pour leur part, permet d’embrasser une carrière de Technicien de haut niveau en designer produit, entre autres.

Pour davantage de renseignements, faites appel à l’école d’arts et de graphisme Com’Art.

A lire aussi

Poursuite d’étude après un bac+2 vers un bachelor

Emmanuel

Mettre son CV sur le web : une bonne idée pour les chercheurs d’emploi

Tambi

Apprendre une langue étrangère : comment y arriver grâce à internet ?

Emmanuel

Les différentes étapes d’un processus de recrutement

Emmanuel

Se former au PSC1 en Bourgogne

administrateur

Les questions à poser à un maçon professionnel avant de l’embaucher

Tambi