comprendre-facilement.fr
Douleur du genou
Santé

Douleur du genou : définition, cause, symptômes, traitement

Les douleurs du genou sont une affection qui peut toucher aussi bien les adultes senior, que les jeunes adultes ou les enfants. Ce type de douleur corporelle peut intervenir immédiatement après une blessure ou un accident. Elle peut également découler d’une condition médicale chronique. Le degré de gêne éprouvé peut dépendre de la cause de la douleur, de la zone des genoux affectée, ou encore de leur état physique avant que la douleur n’intervienne.

Lorsqu’une douleur au genou intervient chez une personne âgée, il peut s’agir d’un symptôme ou d’un effet secondaire lié à un autre problème de santé susceptible d’impliquer (directement ou indirectement) les os et les articulations. Tel n’est cependant pas toujours le cas. Chez certaines personnes âgées, la douleur peut provenir de l’affaiblissement de la structure osseuse dû au vieillissement.

Causes

Un certain nombre de problèmes affectant le bon fonctionnement d’un ou des deux genoux peuvent provoquer de la douleur. La cause la plus courante en est l’accident, mais d’autres conditions telles que l’arthrite peuvent entraîner une gêne par détérioration de l’articulation.

Entorses ou foulures des ligaments et tissus musculaires

Ces types de lésions interviennent fréquemment lorsque le genou subit un traumatisme direct, ou une torsion dans la mauvaise direction. Les entorses et foulures se produisent le plus fréquemment dans le cadre de sports de contact, mais elles peuvent aussi se produire lors de mouvements rapides ou soudains.

Lésions du ménisque

Les ménisques sont de fines épaisseurs de cartilage situées entre le tibia et le fémur. Semblable à un croissant ou à un disque, ce tissu conjonctif absorbe l’essentiel des tensions infligées aux extrémités inférieures, mais ils peuvent se déchirer si une tension trop importante est infligée aux genoux. Les ménisques permettent également de stabiliser les genoux en prévenant les mouvements anormaux qui peuvent conduire à une lésion. Un déchirement du ménisque peut interférer avec son bon fonctionnement.

Tendinite

La tendinite est une inflammation qui produit rougeurs, sensibilité au toucher, ainsi qu’une douleur intense au niveau des tendons des genoux et de toute zone du corps ayant des tendons. Les activités nécessitant des mouvements répétitifs peuvent augmenter le risque de tendinite. Une préparation insuffisante à une activité physique, ou une condition médicale telle que l’arthrite sont d’autres facteurs à l’origine de l’inflammation des tendons.

Arthrose

L’arthrose est une forme courante d’arthrite qui peut affecter une ou plusieurs articulations du corps. Elle est susceptible d’affecter aussi bien les hommes que les femmes, voire les enfants. Les femmes de plus de 55 ans présentent un risque élevé d’arthrose. Cette pathologie entraîne des douleurs dues à la perte de cartilage, les os se frottant les uns contre les autres, produisant ainsi une gêne intense. Elle peut également découler de malformations articulaires de naissance, de lésions dues à des activités sportives, ou encore à des conditions de travail impliquant des mouvements répétitifs.

Chondrocalcinose articulaire

La chondrocalcinose articulaire (un type courant d’arthrite des genoux) se développe lorsque des cristaux de pyrophosphate de calcium (un type de sel) se forment dans le liquide (synovie) de l’articulation du genou. Souvent confondue avec la goutte (autre pathologie due à des cristaux liquides), la chondrocalcinose articulaire peut faire l’objet d’erreurs de diagnostics chez certaines personnes. Elle produit de douloureux épisodes d’enflure et d’inflammation des genoux, ainsi que d’autres articulations.

Bursite

La bursite (ou hygroma) est une inflammation d’une bourse séreuse qui peut entraîner des douleurs du genou chez certaines personnes. Les bourses séreuses sont de petites poches de liquide qui lubrifient les tendons des hanches, des épaules et des genoux pour leur permettre de se déplacer librement le long des articulations.

Chondromalacie de la rotule

La chondromalacie est un terme générique utilisé pour décrire le ramollissement ou la décomposition des cartilages du corps. La chondromalacie de la rotule affecte uniquement les rotules. Les rotules endommagées peuvent se déplacer du fait d’une utilisation constante et persistante. Cette condition affecte plus souvent les femmes que les hommes, mais elle est susceptible de provoquer des accès de douleur chez toute personne ayant une vie hyperactive.

Masse corporelle élevée

Les personnes en surpoids peuvent subir des douleurs au genou en position debout ou pendant la marche. Lorsque la masse corporelle excède les limites normales, il peut en résulter une tension excessive sur les articulations. La tension peut augmenter la perte de tissu conjonctif, les extrémités du tibia et du fémur se frottant directement ensemble, entraînant ainsi une friction.

Risques

Les seniors présentant des conditions osseuses ou articulaires peuvent éprouver des douleurs au niveau des genoux. Les femmes de plus de 65 ans peuvent présenter un risque plus élevé. Les jeunes adultes et les adolescents peuvent également éprouver des douleurs au niveau des genoux s’ils participent à des sports ou activités physiques impliquant de sauter, courir, ou produire d’autres mouvements et actions de ce type infligeant des situations pénibles pour le corps.

Les adolescents et préadolescents peuvent éprouver des douleurs dans le cadre de leurs activités sportives et ludiques. La douleur est plus fréquente chez les enfants qui sautent, courent ou participent à des activités impliquant des mouvements répétitifs.

Symptômes

Les symptômes de douleur du genou peuvent s’avérer modérées à sévères selon la complexité de la condition ou de la lésion.

Signes et symptômes courants

  • raideur ou incapacité à plier ou allonger le ou les genou(x) ;
  • la peau est chaude au toucher ;
  • claquement audible, ou autre son anormal lors du déplacement du ou des genou(x) ;

Signes et symptômes graves :

  • douleur assortie d’une enflure, rougeur et fièvre remarquables ;
  • incapacité à se tenir debout ;
  • claudication ;
  • perte d’équilibre et chute en essayant de se mettre debout ;
  • sensation d’engourdissement dans la jambe (le genou) affecté ;
  • signes de lésions visibles, par exemple un aspect ou une déformation anormale.

Diagnostic

Les médecins pourront prescrire des examens ou techniques de diagnostic spécifiques pour localiser l’origine de la douleur.

Il s’agit notamment des suivants :

  • Radiographies des genoux afin de repérer d’éventuelles lésions, conditions et malformations. Ce type de tests de diagnostic fait appel à des rayons électromagnétiques pour visualiser l’intérieur du corps et en obtenir des clichés.
  • Le tomodensitogramme réalise des images de l’intérieur du corps en divers angles et positions. Le tomodensitogramme peut contribuer à diagnostiquer des problèmes à l’intérieur des articulations, des os et des tissus.
  • La technologie de l’échographie produit des images en temps réel à l’aide d’ondes sonores de haute technologie. Il s’agit d’une technique utilisée à des fins de diagnostic.
  • L’imagerie par résonance magnétique crée des images du corps en 3D. L’IRM examine l’intérieur du genou et permet aux médecins d’étudier son anatomie.
  • Des analyses d’échantillon de liquide synovial et de sang présents dans les articulations du genou peuvent être effectuées dans certains cas. Un examen dit d’arthrocentèse (ou ponction de l’épanchement intra-articulaire) est effectué sur une capsule articulaire, une bourse séreuse ou une membrane synoviale.

Traitement

Le traitement de la douleur du genou inclut des médicaments antalgiques ou destinés à traiter des conditions déjà présentes. Une physiothérapie peut être prescrite pour des lésions liées à une activité sportive. La thérapie empêche le corps de fonctionner normalement à la suite d’une blessure ou d’un accident.

Pour améliorer les symptômes de l’arthrite, certaines personnes pourront éventuellement nécessiter des injections à base de corticostéroïdes. Un autre type d’injection contenant de l’acide hyaluronique (acide naturellement présent dans l’organisme) va servir à lubrifier les articulations qui ne produisent pas suffisamment de cet acide.

L’intervention chirurgicale sera la solution privilégiée pour les personnes présentant des lésions graves du genou pour lesquelles aucune réparation ou rééducation n’est possible. Il pourra notamment s’agir d’un remplacement complet ou partiel du genou.

L’intervention chirurgicale n’est guère recommandée, à moins que la douleur du genou ne soit réellement sévère et ingérable. Les risques de complications des suites de l’intervention sont en effet à éviter. Certains sites chirurgicaux peuvent s’infecter, et un petit nombre de personnes vont éprouver une douleur plus importante jusqu’à la guérison complète de la zone. L’âge et l’état général du patient pourront éventuellement déterminer la présence éventuelle de complications.

Prévention

Un régime alimentaire sain va contribuer à maintenir le poids à un niveau bas, ainsi qu’à éviter d’infliger une tension trop importante sur les articulations. Pour éviter les entorses ou contractures, veillez à bien échauffer le corps avant de soulever des poids, courir ou toute autre activité. Le repos après des exercices éprouvants pourra contribuer à éviter les douleurs de genoux. Pour les personnes présentant des conditions médicales entraînant des complications au niveau des articulations, il est vivement conseillé de pratiquer des exercices à faible impact.

A lire aussi

Péritonite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intolérance à la chaleur : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de 25-hydroxy-vitamine D : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

3 astuces efficaces pour faire pousser rapidement ses cheveux courts

Tambi

Asthme allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Felty : définition, cause, symptômes, traitement

Irene