comprendre-facilement.fr
moteur de translation
Boutique en ligne

Quand faut-il changer un moteur de translation ?

Les moteurs de translation permettent la mise en mouvement d’un engin qui peut peser jusqu’à plus de 50 tonnes. En effet, ils fournissent une énorme capacité de puissance pour assurer le fonctionnement des différents engins de chantier du BTP. Un moteur réducteur se compose d’un système de transmission, d’un moteur hydraulique, d’un mécanisme de freinage ainsi que plusieurs autres éléments. Il doit assurer la mobilité de la grue ou de la pelle, et cela que ce soit vers l’arrière ou vers l’avant. Le moteur de translation fait partie des moteurs hydrauliques les plus importants pour les engins sur chenilles. Mais comme toutes les autres pièces, un moteur réducteur peut voir sa puissance diminuer à cause du temps ou de l’usure, surtout si vous l’utilisez tous les jours pour travailler. Il est donc essentiel de savoir reconnaître les signes de défaillance de ce composant indispensable avant qu’il ne soit trop tard. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer quand changer le moteur de translation de votre engin de chantier. Bien souvent, les problèmes de défaillance dans les moteurs réducteurs viennent des roulements.

Des vibrations

Si vous remarquez une augmentation des vibrations, ou même des vibrations inhabituelles, c’est que votre moteur réducteur fait face à des problèmes au niveau des roulements. Il faut savoir que les roulements sont censés diminuer les frottements pour aligner les éléments rotatifs qui tournent à grande vitesse tels que les engrenages et les axes. Si les roulements sont usés, ou en mauvais état, des vibrations peuvent apparaître et endommager tous les composants, ce qui va diminuer les performances. Tout cela peut provoquer un dysfonctionnement du moteur de translation, surtout lorsqu’il sera soumis à une charge. Autrement dit, vous devez faire très attention aux nouvelles vibrations !

Du bruit

Si vous entendez un bruit anormal lorsque la machine est en fonctionnement, c’est un autre signe de défaillance des roulements. Un bruit qui ressemble à des grincements, des crissements ou des chocs doit vous alerter. Ce bruit signifie qu’il y a effectivement un problème avec les roulements du moteur de translation. Pour éviter des pannes plus graves, vous devez prendre des mesures, sinon il faudra prévoir des réparations plus coûteuses pour votre engin de chantier de BTP.

Une surchauffe du moteur

Les roulements servent surtout à réduire les frictions. Si les roulements sont usés, les frottements augmentent, ce qui va générer de la chaleur. Dans cette situation, la chaleur sera un indicateur très clair pour comprendre que le moteur de translation présente une défaillance et qu’il risque de surchauffer. Si vous vous retrouvez dans ce cas, il faut examiner le moteur réducteur de façon imminente.

Des défaillances à ne pas ignorer

Si votre moteur réducteur montre des signes de défaillance au niveau des roulements, il ne faut pas les ignorer, car cela pourrait provoquer des temps d’arrêt de la machine qui seront finalement plus coûteux pour vous ou votre entreprise. Pour maintenir votre engin dans un état optimal, confiez l’entretien du moteur de translation à des professionnels. Si le remplacement du moteur est nécessaire, ils vous proposeront différents modèles adaptés à vos besoins et à la machine que vous utilisez sur le chantier de BTP.

A lire aussi

La Lampe frontale intelligente Fenix HM60R 1300 lumens : l’éclairage parfait pour vos aventures nocturnes

administrateur

3 propriétés extraordinaires de l’inox

Emmanuel

Pourquoi les balances de cuisine ont du mal à peser les petits volumes ? Astuces pour y arriver

administrateur

Quel remboursement pour les perruques médicales ?

Claude

Comment emballer vos pâtisseries et plus ? La boîte kraft avec fenêtre !

Emmanuel

5 bonnes raisons de collectionner les cartes Pokémon

administrateur