comprendre-facilement.fr
chaudière
Maison et Jardin

Quelle différence entre chaudière basse température et condensation ?

Rate this post

Pour de nombreux bâtiments commerciaux et grandes installations de fabrication, il est essentiel de disposer d’un approvisionnement constant en eau chaude. Les écoles, les hôpitaux et les usines de traitement peuvent utiliser plusieurs milliers de gallons à plusieurs millions de gallons d’eau par jour, en fonction de leurs besoins spécifiques. Les responsables des installations collaboreront avec les ingénieurs pour concevoir les systèmes de production d’eau chaude les plus rentables pour le bâtiment, permettant d’accroître l’efficacité tout en réduisant les déchets et les coûts de fonctionnement. Les systèmes de production d’eau chaude dont on parle le plus aujourd’hui sont les chaudières à basse température et les chaudières à condensation.

Chaudières à basse température ou sans condensation

Pendant des décennies, les entreprises de plomberie, de système de chauffage et de la recherche de fuite non destructive 95 ont eu recours à des chaudières sans condensation pour fournir la quantité appropriée d’eau chaude aux bâtiments et aux équipements. Ces systèmes auront normalement deux types de sources de carburant. Le combustible principal sera le gaz naturel et le second sera le mazout. Le système est conçu pour prendre l’air de la pièce dans une entrée pour assurer la combustion et chauffer l’eau ou créer de la vapeur qui est ensuite utilisée dans tout le bâtiment. Les gaz d’échappement générés lors de la combustion sont autorisés à s’échapper par la cheminée. Il existe plusieurs types de chaudières sans condensation pour les opérations commerciales:

Tube d’eau: les tubes contiennent de l’eau et de la vapeur lorsque le combustible se répand autour du tube. Les tubes sont connectés à différents tambours pour créer la chaudière et les zones de convection. Il existe également des systèmes de tubes d’eau flexibles.

Tube à incendie: où les gaz de combustion et la flamme de la chaudière se trouvent dans des tubes situés dans un récipient cylindrique contenant de l’eau et de la vapeur.

Électricité: où l’électricité est la principale source d’énergie pour chauffer l’eau, éliminant ainsi le besoin de composants de combustion à l’intérieur de la chaudière ou des cheminées de cheminée pour évacuer les gaz nocifs.

Le principal facteur des chaudières sans condensation est qu’elles ne doivent pas condenser les gaz de combustion ou que le condensat n’atteigne pas le réservoir sous pression pour provoquer la corrosion. Ce problème se produit généralement lorsque les gaz de combustion atteignent le point de rosée lors du refroidissement, ce qui peut se produire dans les climats plus froids et pendant les saisons plus froides. Ce problème peut être réduit en ayant une température d’eau de retour minimale de 150 degrés.

Chaudières à condensation

D’après un expert plombier Paris 17, les chaudières à condensation ont récemment été introduites sur le marché pour offrir des capacités thermiques plus efficaces. La conception de base du système est que la chaudière est complètement scellée car l’air utilisé pendant le processus de combustion est aspiré par la cheminée de l’extérieur. Les gaz de combustion créés ne sont pas évacués. Ils sont autorisés à changer et à se condenser à la surface de l’échangeur de chaleur à mesure que la chaleur dans le condensat est récupérée et utilisée. Ensuite, le condensat liquide est évacué dans un tuyau d’évacuation.

Les chaudières à condensation ont une température d’eau de retour inférieure de 110 degrés, ce qui les rend plus efficaces que les chaudières sans condensation. Ces systèmes conservent également leur efficacité élevée tout au long des saisons. L’inconvénient des chaudières à condensation est qu’elles ont actuellement une capacité de chauffage limitée. Il est donc possible que certains bâtiments et certaines installations ne tirent pas pleinement parti de ces systèmes.

Le choix du type de chaudière approprié dépendra de nombreux facteurs, notamment vos opérations, la configuration des composants du système, l’utilisation de la chaudière, la taille du système, le climat et les températures de l’air extérieur. En évaluant vos opérations, vous pourrez acheter ou moderniser un système de chaudière qui augmentera les capacités de votre équipement tout en réduisant vos coûts énergétiques.

Related posts

Comment choisir une grille métallique pour votre maison ?

Tambi

Votre chaudière se met en sécurité ?

Tambi

Quelles sont les pannes courantes d’un chauffe-eau

Tambi