comprendre-facilement.fr
Autorite-des-marches-financiers
Vie Pratique

Autorité des marchés financiers (AMF) : à quoi sert-elle ?

Investir sur les marchés financiers peut être risqué – notamment si l’on manque d’informations. Heureusement, une autorité publique joue le rôle de « gendarme » de la bourse et informe les investisseurs : l’AMF.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a été créée en 2003, à l’issue de la fusion de trois institutions : le Conseil des Marchés Financiers (CMF), le Conseil de Discipline de la Gestion Financière (CFGF) et la Commission des Opérations de Bourse (COB).

Ses missions principales sont :

Veiller au bon fonctionnement des marchés financiers

L’AMF, avant tout, réglemente et veille au bon fonctionnement des marchés financiers.

Pour cela, elle fixe les règles que doivent respecter les émetteurs de titres (en particulier les entreprises qui font appel à l’épargne par émissions d’actions ou d’obligations), ainsi que règles s’appliquant aux offres publiques d’achat (OPA) et aux offres publiques d’échange (OPE).

De plus, l’AMF autorise la création des sociétés de gestion de portefeuille (les entreprises d’investissements qui gèrent des actifs, notamment pour le compte de tiers).

Elle détermine également quelles actions et comportements sont des abus de marché, et s’efforce de les traquer. Parmi eux, on trouve :

  • La fausse information,
  • La manipulation de cours,
  • Le manquement ou le délit d’initié.

Pour que ces règles soient respectées, l’AMF a le pouvoir de prononcer des sanctions disciplinaires ou pécuniaires (mais non des sanctions pénales) contre les acteurs financiers. Elle peut toutefois conduire à l’engagement de poursuites pénales, en transmettant aux tribunaux compétents pour cela les informations qu’elle a recueillies.

Informer les épargnants

L’AMF propose aux épargnants plusieurs dispositifs (notamment via son site internet www.amf-france.org) pour les aider dans leur démarche d’investissement :

  • La mise à disposition gratuite de services de médiation, pour les épargnants qui se considèrent lésés dans un litige portant sur des produits ou des services financiers,
  • Un accueil téléphonique, « AMF Epargne Info Service« , disponible au 01 53 45 62 00, ainsi qu’un espace où formuler une demande de renseignements sur son site,
  • La fourniture de guides et de formations en partenariat avec l’Institut pour l’éducation financière du public,
  • Des conseils pour éviter certains produits financiers et certaines pratiques irrégulières,
  • La liste des sociétés de gestion autorisées par l’AMF.

Contrôler l’information transmise aux investisseurs

L’AMF s’assure de la qualité et de la clarté des informations fournies aux épargnants par les fonds d’investissements, tels que les OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières).

Les sociétés cotées en bourse sont également tenues, lors de leurs opérations financières (offre publique d’achat, augmentation de capital, introduction en bourse…), de fournir des informations compréhensibles pour le grand public selon des règles déterminées par l’AMF.

A lire aussi

5 applications qui permettent de gagner de l’argent

Irene

PERP : comment l’ouvrir ?

Irene

Quelle est la mission du Centre de protection maternelle et infantile ?

Irene

Comment calculer le rendement d’un produit de bourse ?

Irene

Le fisc lui apprend qu’il est mort depuis 2010

Irene

Contrat d’épargne-handicap et contrat de rente-survie : leur fonctionnement

Irene